MacGill, Helen Gregory

 Helen Gregory MacGill, née Helen Emma Gregory, féministe, militante et juge (Hamilton, Canada-Ouest, 7 janv. 1864 -- Chicago, Ill., 27 févr. 1947). Elle est la première femme diplômée du Trinity College, à Toronto (B.A., M.A.). Elle ne devient jamais femme de carrière, mais elle écrit et publie toute sa vie. En sa qualité de reporter, elle voyage seule dans l'Ouest canadien et se rend au Japon. Elle épouse son premier mari au cours de ce voyage. Devenue veuve très jeune, elle épouse en secondes noces James MacGill en 1903 et passe le reste de sa vie à Vancouver.

Helen Gregory MacGill y est juge du tribunal de la jeunesse pendant 23 ans. Elle est la première femme nommée juge dans la région (1917) et la troisième au Canada. Le tribunal lui-même est créé grâce aux pressions exercées par des groupes de femmes, au sein desquels elle joue un rôle actif. Sa biographie écrite par sa fille, Elsie Gregory MACGILL, My Mother the Judge (1981), qui est aussi en partie une autobiographie, est un document de valeur pour le MOUVEMENT DES FEMMES.