John Walter Grant MacEwan, écrivain, historien et lieutenant-gouverneur de l'Alberta (Brandon, Manitoba, 12 août 1902 - Calgary, Alberta, 15 juin 2000).

Il étudie d'abord dans des écoles de Brandon et de Melfort (Saskatchewan), puis il obtient des diplômes du Collège d'agriculture de l'Ontario (1926) et de l'Iowa State College (1928). Il est professeur de zootechnie à l'U. de la Saskatchewan et directeur du département de 1928 à 1946, puis doyen de la Faculté d'agriculture à l'U. du Manitoba de 1946 à 1951.

Il est candidat libéral fédéral à l'élection partielle dans Brandon en 1951, mais il est défait. Il s'établit à Calgary et est élu conseiller municipal en 1953, en 1955, en 1957 et en 1959. Il est maire de la ville de 1963 à 1966. Élu député provincial en 1955, MacEwan devient chef du Parti libéral de l'Alberta en 1958, mais il est défait aux élections de 1959 et démissionne en tant que chef en 1960.

À partir de 1936, il publie quatre manuels d'agriculture (dont deux en collaboration) et une cinquantaine de livres sur des sujets historiques, au rythme d'environ un livre par année vers la fin de sa carrière. Parmi ses ouvrages, citons Frederick Haultain: Frontier Statesman of the Canadian Northwest (1985), Heavy Horses: Highlights of Their History in Canada (1986) et Paddy Nolan: He Left Them Laughing When He Said Goodbye (1987).

Il est lieutenant-gouverneur de l'Alberta de 1965 à 1974 et est nommé Membre de l'Ordre du Canada en 1975. Le Grant MacEwan Community College, à Edmonton, a été nommé en son honneur.