Lloydminster

Lloydminster, ville frontalière de l'Alberta et de la Saskatchewan.; pop. 18 032 en Alberta et 9772 en Saskatchewan (recens. 2011); 15 910 en Alberta et 8118 en Saskatchewan (recens. 2006); const. en 1958. Lloydminster est située à environ 275 km à l'ouest de Saskatoon et à 252 km à l'est d'Edmonton. On l'appelle la « ville-frontière » étant donné qu'elle chevauche la frontière de la Saskatchewan et de l'Alberta. C'est la seule localité canadienne divisée par une frontière interprovinciale.

La ville est fondée avec l'arrivée des COLONS DE BARR, en 1903, et porte couramment le nom de Britannia Settlement jusqu'en 1903. Elle est ensuite rebaptisée Lloydminster en l'honneur du révérend George Exton Lloyd, un pasteur anglican qui prend les colons en charge après le départ du révérend Isaac Barr.

Lors de la création des provinces de Saskatchewan et d'Alberta, en 1905, on choisit le quatrième méridien comme frontière provinciale, ce qui a pour effet de diviser l'emplacement de la ville qui chevauche désormais la frontière. Au cours des 25 années suivantes, il existe donc une ville de Lloydminster en Saskatchewan et un village du même nom en Alberta. En 1929, un incendie important détruit la majeure partie du centre-ville et cause pour plus d'un million de dollars de dommages. L'année suivante, un décret des deux provinces fusionne les deux parties de la ville sous le nom de Lloydminster. En 1958, elle est la dixième ville en importance dans les deux provinces.

Lloydminster est située au coeur d'une région agricole fertile où on cultive une variété de céréales en plus de pratiquer l'élevage. Parmi les autres ressources naturelles, on compte le pétrole, le gaz naturel, le sel, le gravier et le charbon. Afin de profiter des immenses champs de pétrole lourd de la région, on construit l'usine pétrochimique de valorisation biprovinciale, inaugurée officiellement en 1992. Les activités manufacturières connexes à l'industrie pétrolière et la préfabrication de maisons jouent aussi un rôle important.