Leprohon, Rosanna Eleanor

Rosanna Eleanor Leprohon, née Mullins, romancière et poète (Montréal, 12 janv. 1829 -- id. 20 sept. 1879). Descendante de catholiques irlandais et éduquée dans un couvent, elle publie son premier poème à l'âge de 17 ans, dans le Literary Garland. Elle écrit ensuite des romans de moeurs, publiés sous forme de feuilletons, dont l'action se déroule en Angleterre, au rythme d'un par an de 1848 à 1851.

En juin 1851, elle épouse un Canadien français, le Dr J. L. Leprohon, de qui elle a 13 enfants. Par la suite, son regard se tourne vers la société québécoise. L'action de The Manor House of de Villerai (publié sous forme de feuilleton dans le The Family Herald ; trad. Le manor de Villerai, 1861) se déroule en Nouvelle-France pendant la Guerre de Sept Ans. Celle d'Antoinette de Mirecourt (1864; trad. Antoinette de Mirecourt, ou, Mariage secret et chagrins cachés, 1887) se déroule à Montréal, au lendemain de la guerre et celle d'Armand Durand (1868; trad. Armand Durand, ou, La promesse accomplie, 1869), dans le Bas-Canada du début du XIXe siècle. On ne tarde pas à traduire ces romans qui font partie de la littérature canadienne, tant francophone qu'anglophone. De fait, The Manor House of de Villerai est la première oeuvre littéraire inspirée de l'HISTOIRE DU CANADA de Garneau et précède LES ANCIENS CANADIENS de P. J. AUBERT DE GASPÉ (1863). Poetical Works (1881), publié à titre posthume, traite de questions historiques et religieuses, de la nature et de la vie familiale.