Leonard Peterson

Leonard Byron Peterson, dramaturge (Regina, Sask., 15 mars 1917 -- Toronto, 28 février 2008). Peterson grandit à Regina et fait ses études secondaires au Scott Collegiate avant de suivre les cours du programme d'arts du Luther College de Regina jusqu'en 1936. Il obtient un baccalauréat en science de la Northwestern University d'Evanston, en Illinois, en 1938 et sert au sein de l'infanterie canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Dramaturge prolifique, Leonard Peterson se fait connaître comme auteur dramatique pour la radio dans les années 1940. Il est aussi l'auteur de films documentaires, de comédies musicales et de pièces de théâtre pour enfants et pour adultes.

Au cours de sa longue carrière, il rédige plus de 1200 scénarios. Ses pièces de théâtre mettent souvent en scène la lutte d'individus ou de petites communautés contre la menace d'une société déshumanisante. Ce thème se retrouve dans Burlap Bags (1946), qui propose une vision étourdissante de l'insensibilité des êtres humains, et dans Almighty Voice (1974), pièce en un acte sur la poursuite par le gouvernement d'un Cri qui a volé une vache pour nourrir son peuple affamé. Ses préoccupations humanistes et sociales transparaissent aussi dans They're All Afraid (1981), qui traite de l'aliénation d'un jeune homme, et The Trouble With Giants (1973), pièce radiophonique inédite sur la disparition d'une culture lithuanienne unique. Dans The Great Hunger (1960), dont l'action se situe dans l'Arctique et qui traite du châtiment imposé à un meurtrier, Leonard Peterson explore l'importance des mythes collectifs.

Parmi ses nombreuses autres pièces, il faut citer Women in the Attic (1971) et The Eye of the Storm (1985). Dans son exploration de la complexité de l'être humain, il met souvent en scène, en alternance avec des épisodes de réalisme théâtral, des psychodrames où les fragments de la psyché assument des identités distinctes.

Activiste culturel, Leonard Peterson participe à la création de l'ACTRA et de la Playwrights Co-op qui, après avoir fait l'objet de plusieurs transformations et fusions, se nomme la PLAYWRIGHTS GUILD OF CANADA. Il rédige également des scénarios éducatifs pour les jeunes, produits par le réseau anglais de la Société Radio-Canada, ainsi que plusieurs pièces en un acte, montées par le Young People's Theatre, dont Billy Bishop and the Red Baron (1975), oeuvre inspirée des deux as de l'aviation de la Première Guerre mondiale.

En 1974, Leonard Peterson reçoit le John Drainie Award pour sa contribution remarquable à la radio et à la télévision. La Playwrights Guild le nomme membre honoraire à vie en 2001.