Lee-Gartner, Kerrin

Kerrin Lee-Gartner, skieuse (Rossland, C.-B., 21 septembre 1966). Élevée à Rossland (C.-B.), la ville natale de Nancy GREENE, médaillée d'or olympique, Kerrin Lee-Gartner apprend à skier dès son plus jeune âge. À 17 ans, elle entre dans l'équipe nationale du Canada. Elle réalise des performances honorables sur le circuit de la Coupe du monde, mais est victime de plusieurs blessures graves et ne termine jamais mieux que troisième. Néanmoins, elle atteint un sommet aux JEUX OLYMPIQUES d'hiver de 1992, à Albertville, en France, en remportant la médaille d'or de l'épreuve la plus prestigieuse du ski (la descente), et ce, sur le difficile et périlleux parcours de Méribel. Cette victoire est la première de sa carrière et la première médaille d'or remportée en descente par un Canadien.

En décembre 1992, Kerrin Lee-Gartner termine troisième à Vail, au Colorado, et deuxième (par 0,09 s) à la descente de Veysonnaz, en Suisse, en février 1993. Elle connaît sa meilleure saison en 1992-1993, terminant l'année parmi les meilleures descendeuses du monde. La mort de sa collègue et amie, Ulrike Maier, tuée lors d'une descente au début de 1994, lui porte un coup terrible et elle songe à abandonner la compétition. Elle demeure active dans le circuit de la compétition en vue des Jeux olympiques de 1994, mais ne peut faire mieux qu'une 19e place et elle se retire par la suite. Elle entame alors une carrière réussie comme commentatrice sportive à la télévision. Elle est membre de l'ORDRE DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE depuis 1992.