Leah Pinsent

 Leah Pinsent, actrice, auteure, réalisatrice (née à Toronto). Leah Pinsent est la fille de Charmion KING et Gordon PINSENT, deux acteurs connus canadiens. Elle entreprend sa carrière à neuf ans en jouant un petit rôle dans The Bill Cosby Show et auditionne à quinze ans pour un rôle dans The Bay Boy (1984; v.f. Le printemps sous la neige), un film de Daniel PETRIE dans lequel elle obtient le rôle de Saxon Coldwell, dont l'amoureux transi est joué par Kiefer SUTHERLAND, et est en nomination pour le PRIX GÉNIE de la meilleure actrice de soutien.

Elle joue dans la dramatique télévisé Glory Enough for All (1988) d'Eric Till tout en continuant ses études à l'Université de Toronto, au Williamstown Theatre de Williamstown (Mass.) et à la Circle in the Square Theatre School à New York. En 1990, elle interprète la mère du personnage de Charlton Heston dans la production de Disney The Little Kidnappers réalisée par Don SHEBIB et tournée en Nouvelle-Écosse. Pour ce rôle, elle est en nomination pour le PRIX GÉMEAUX du meilleur second rôle féminin.

Pinsent joue avec son père dans Win, Again!, un autre film d'Eric Till. Ce rôle lui vaut une nouvelle mise en nomination aux prix Gémeaux. Elle est probablement surtout connue au Canada pour son interprétation du personnage Veronica Miller, une comptable de production aux répliques sarcastiques qu'elle incarne pendant cinq saisons, soit de 1998 à 2003, dans Made in Canada de Rick MERCER. Elle partage avec la troupe de cette émission le prix Gémeaux de la meilleure prestation d'ensemble dans une émission de comédie. Elle fait souvent d'autres apparitions à la télévision, entre autres dans More Tears (1998), Escape from The Newsroom (2002), This is Wonderland (2004), ReGenesis (2006-07) et Republic of Doyle (2010) ainsi que dans les films Burnt Toast (2005) et Eating Buccaneers (2009).

Pour la télévision anglophone de la SRC, elle crée avec son mari, Peter KELEGHAN, une émission spéciale d'une heure où elle joue avec lui, Love Letters (2010), inspirée de la pièce du même nom d'A.R. Gurney.

Au théâtre, elle joue dans des productions de la Playhouse West en Californie. Et à son retour au Canada, elle joue dans la pièce Emphysema, a Love Story (1998) du TARRAGON THEATRE et dans Love, Loss and What I Wore (2010) de Nora et Delia Ephron, présentée au Panasonic Theatre de Toronto.