Laird, David

David Laird, éditeur, homme politique, lieutenant-gouverneur et commissaire aux Affaires indiennes (New Glasgow, Î.-P.-É., 12 mars 1833 -- Ottawa, 12 janv. 1914). Il est chef libéral à l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard et est élu à la Chambre des communes en 1873, exerçant la charge de ministre de l'Intérieur de 1873 à 1876. Il devient alors le premier lieutenant-gouverneur des Territoires du Nord-Ouest, nouvellement réorganisés, et occupe cette fonction jusqu'en 1881. Le 23 septembre 1877, le Traité no 7 est signé par le chef CROWFOOT et d'autres chefs, ainsi que par le commissaire Laird et le lieutenant-colonel MACLEOD, commissaire de la Police à cheval du Nord-Ouest.

Peu après, les Amérindiens des Prairies sont menacés par la famine à cause de la quasi-disparition du bison. On craint un soulèvement, mais le désastre est évité en grande partie grâce au respect des Amérindiens pour la Police à cheval du Nord-Ouest et à la confiance réciproque entre les chefs et Laird, qui les a souvent rencontrés personnellement et a tenu ses promesses envers eux. Nommé commissaire aux Affaires indiennes de l'Ouest et affecté à Winnipeg (1898), il négocie en 1899 le Traité n° 8 avec les Amérindiens de la vaste région d'Athabasca, au nord d'Edmonton. De 1909 à 1914, il est conseiller auprès du ministère des Affaires indiennes à Ottawa.