D'une superficie de 3833 km2, le lac Dubawnt est situé à 236 m d'altitude, dans la partie sud du Nunavut continental, à 350 km au sud du cercle arctique. Au sein du BOUCLIER précambrien, ce lac se caractérise par un littoral découpé et de nombreuses îles. Il se déverse en direction nord dans le LAC ABERDEEN, par la RIVIÈRE DUBAWNT, puis vers l'est, dans la BAIE D'HUDSON, par la RIVIÈRE THELON. Claires et profondes, ses eaux foisonnent de touladis, de grands corégones, de ménominis ronds et d'ombles de l'Arctique. Les pentes environnantes formées de till sont bordées de plages laissées par un lac proglaciaire dont le niveau d'eau dépassait de 73 m le niveau actuel. La végétation se limite à la toundra du bas Arctique, composée de bruyères et de lichens, même si on trouve quelques bosquets d'épinettes rabougries à l'extrémité sud du lac. Le lac se situe sur la route migratoire du troupeau de caribous de Kaminuriak qui compte environ 100 000 bêtes. On trouve des boeufs musqués dans cette région, notamment à l'ouest, à l'intérieur de la réserve faunique de Thelon. Les principaux prédateurs sont les loups, les renards et les grizzlis. Le lac est au point de rencontre des territoires des Chipewyans et des Inuits de l'intérieur, mais aucun peuplement permanent n'est établi à cet endroit. Découvert par Samuel HEARNE en 1770, il est demeuré pratiquement inconnu jusqu'à ce que J. B. TYRRELL l'explore en 1893.