La Rue, Monique

Monique La Rue, romancière (Longueuil, Qc, 3 avr. 1948). Après des études aux collèges Jésus-Marie et Marie-de-France de Montréal (baccalauréat en 1967), elle obtient en 1970 une licence en philosophie à l'U. de Montréal, une maîtrise pour un mémoire sur Heidegger à Paris en 1971 et un doctorat en 1976 à l'École des hautes études de Paris. Professeur au cégep Édouard-Montpetit depuis 1974, elle collabore à diverses revues et compte quatre romans fort appréciés par la critique: La cohorte fictive (1979), Les faux fuyants (1982), Copies conformes (1989), roman pour lequel elle a reçu le Grand Prix du livre de Montréal en 1990, et La démarche du crabe (1995) qui a remporté le Grand Prix littéraire du Journal de Montréal. Les thèmes du double, de l'américanité, de l'amour et de la sexualité reviennent sans cesse dans ses romans, dont le style d'écriture varie considérablement. Elle a également fait paraître, avec Jean-François Chassay, des Promenades littéraires dans Montréal, en 1989.