Killarney, ville du Man.; pop. 2197 (recens. 2011), 2273 (recens. 2006); const. en tant que village en 1903, puis en tant que ville en 1907. Killarney est située en bordure du lac Killarney (autrefois lac Oak), à 230 km au sud-ouest de Winnipeg et à 20 km au nord de la frontière canado-américaine, Killarney est un centre agricole et récréatif. La région et le mont Turtle situé à proximité sont parcourus par des chasseurs autochtones, des marchands de fourrures et des explorateurs. Les Métis s'établissent près des lacs Rock et Pelican au milieu du XIXe siècle.

Des squatters britanniques et de l'est du Canada s'y établissent à la fin des années 1870, suivis de colons français, belges, hollandais, mennonites et d'Europe centrale. En 1888-1889, des ouvriers agricoles et des pêcheurs écossais pauvres y établissent de petites fermes.

Bien que Killarney ait été fondée en 1880-1881, ce n'est qu'à l'arrivée du Manitoba Southwestern Colonization Railway (1885) que la localité connaît une prospérité qui dure jusque vers 1911. Plus tard, Killarney devient un centre de services et d'expédition pour les fermiers de la région. En 1896, le lac Killarney comptait déjà des chalets, qui ont été à l'origine d'une des nombreuses ressources récréatives dans la région.