John Kavik, sculpteur et potier (Gjoa Haven, T.N.-O., 1897 -- Yellowknife, T.N.-O., mars 1993). Ayant déménagé à l'intérieur des terres pour chasser dans les Barren Lands, il frôle la mort durant « la grande famine » des années 50. En passant par Baker Lake, il finit par s'installer à Rankin Inlet où, au début des années 60, il commence à sculpter et à travailler l'argile. Ses oeuvres, comme celles de son grand ami John Tiktak, sont simples et pures, mais empreintes d'un contenu narratif. Ce dernier est particulièrement manifeste dans ses étonnants pots, qui sont recouverts de personnages tridimensionnels folkloriques et pleins d'humour, placés en saillie.

Voir aussi Art Inuit.