Kangiqsualujjuaq

 Kangiqsualujjuaq, village du Nord du Québec, pop. 735 (recens. 20066), 710 (recens. 2001), superf. 35,05 km2, const. en 1980, est une collectivité isolée d'INUITS sur la côte est de la BAIE D'UNGAVA. Situé à l'embouchure de la RIVIÈRE GEORGE, le village est entouré par une région montagneuse et vallonnée, lourdement érodée par les glaciers.

De 1838 à 1952, un poste de traite de la Compagnie de la Baie d'Hudson opère dans la région. À proximité du poste de traite, une scierie attire une population résidante et entraîne l'établissement d'une coopérative de pêche à l'omble arctique en 1959, ce qui cimente l'existence de la collectivité. La localité est d'abord connue sous le nom de Port Nouveau-Québec, mais son nom actuel, qui signifie « très grande baie » en inuktitut, est adopté au moment de sa constitution en 1980. Les résidants vivent d'une économie traditionnelle de chasse au caribou, au phoque et au BÉLUGA, ainsi que de la pêche.

L'attention de tout le pays s'est tournée vers le village lorsqu'une AVALANCHE dévastatrice a détruit le gymnase de l'école au cours des festivités du Nouvel An de1999. Neuf personnes ont été tuées dans le gymnase qui était alors bondé.