Alice Jones

Alice Jones, écrivaine (Halifax, 26 août 1853 -- Menton, France, 27 févr. 1933). Dans ses romans, elle élabore des thèmes internationaux et l'image de la « nouvelle femme », et compare le caractère superficiel de la vie en Europe à la vitalité de la société et des habitants du Canada. Outre des nouvelles et des articles sur les voyages pour périodiques, elle publie The Night-Hawk (1901, sous le pseudonyme d'Alix John), Bubbles We Buy (1903; réimpr. en Angleterre sous le pseudonyme d'Isobel Broderick en 1904), Gabriel Praed's Castle (1904), Marcus Holbeach's Daughter (1912) et Flame of Frost (1914).

En 1903, un critique littéraire du Canadian Magazine la qualifie de « chef de file des romancières au Canada ». Ce compliment est dû à son habitude d'inclure dans ses ouvrages des personnages et des lieux canadiens, même après s'être établie en France en 1905.