Jayne Eastwood

Jayne Eastwood, actrice (Toronto le 17 décembre 1946). Jayne Eastwood grandit à Toronto, où elle fréquente l'école secondaire Northern. C'est à Toronto qu'elle devient membre de la distribution de la comédie musicale Godspell qui est présentée au ROYAL ALEXANDRA THEATRE. Dans ce spectacle, qui tient l'affiche de 1972 à 1973, J.Eastwood travaille avec Martin SHORT, Andrea MARTIN, Gilda Radner et Eugene LEVY;elle se joindra ensuite à plusieurs d'entre eux pour fonder la troupe de théâtre Second City. J.Eastwood se produit souvent dans la série qui découle de Second City, SCTV, en particulier dans la célèbre parodie du film GOIN' DOWN THE ROAD (elle y répète à maintes reprises : « I'm bummed out ») avec John CANDY et Joe Flaherty. Bien qu'Eastwood passe sans effort de la comédie au drame, elle reste constamment attirée par la comédie, ce qui l'amène à travailler avec Women Fully Clothed, un groupe d'artistes mis en nomination en 2005 pour un PRIX CANADIEN DE LA COMÉDIE dans la catégorie Meilleure troupe de sketch.

Du début des années 1970 au milieu des années 1980, Jayne Eastwood joue dans des pièces de Michel TREMBLAY, de Tom Stoppard et de Neil Simon, au sein de compagnies telles que le Theatre in the Dell, les Toronto Arts Productions, la Centrestage Company et le Toronto Truck Theatre. Elle est présente dans les films et à la télévision en jouant régulièrement des rôles variés parmi lesquels, dans les années 1980, elle fait de nombreuses voix.

L'une de ses premières apparitions à la télévision a lieu dans la série That's Show Biz avec Lorne MICHAELS, ainsi que Hart et Earl Pomerantz et, par la suite, elle participe régulièrement à l'émission Bizarre de John Byner de 1980 à 1985. Au cinéma, elle interprète la femme du président dans la comédie légère d'Al WAXMANMy Pleasure Is My Business (1975), figure dans le film de Robin SPRYOne Man (1977), joue un petit rôle dans Videodrome (1983) de David CRONENBERG et fait des voix dans The Care Bears Movie (1985; v.f. Les bisounours, le film). Elle est la voix de Mrs Dingle et de Cookie et de Joyce dans les émissions animées For Better or For Worse et Bob and Margaret. En 1998, elle remporte un prix Gémaux pour la meilleure actrice de soutien dans la dramatique Dangerous Offender : the Marlene Moore Story. Elle interprète Aunt Agatha dans la série pour enfants Noddy and Friends remportant un Prix Gémeaux en 1999, pour son travail.

Elle continue à se produire au cinéma et à la télévision pendant les années 1990 et au cours du nouveau millénaire dans des films aussi variés que Life with Judy Garland: Me and My Shadows (2001; v.f. Judy Garland, la vie d'une étoile), Chicago (2002; v.f. Chicago) et My Big Fat Greek Wedding (2002; v.f. Le mariage de l'année).

Eastwood participe à des productions de toutes sortes, du théâtre - avec Marat/Sade et Suddenly Last Summer - aux émissions de télévision - King of Kensington, Anne of Green Gables (v.f. Anne, la maison aux pignons verts) et Riverdale, ainsi que dans des radios théâtres, comme Steve the Second à la SRC. Elle est surtout connue pour son rôle de Betty, la femme enceinte abandonnée par Joey dans le film anglo-canadien canonique Goin' down the Road (1970). De nombreux téléspectateurs se souviendront aussi d'elle dans le personnage de Ronnie Sacks dans la série télévisée canadienne This Is Wonderland ou comme l'un des personnages épisodiques dans Train 48, rôle en partie improvisé. Dans la série Billable Hours, elle y joue le rôle de Maxine Bingley et joue dans le film Hairspray (2007) dans le rôle d'un professeur, film tourné à Toronto. Elle a un rôle récurrent dans la série télévisée populaire Little Mosque on the Prairie et a repris le rôle qu'elle jouait dans Goin' down the Road dans la suite Down the Road Again (2011).

En 1999, Jayne Eastwood a obtenu le EARLE GREY AWARD pour l'ensemble de son travail.

Jayne Eastwood est une actrice talentueuse et sérieuse qui, très tôt, décide de rester à Toronto plutôt que de se laisser tenter par les feux de la célébrité aux États-Unis. Curieusement, elle se construit une belle carrière canadienne, au sens où elle réussit sa vie professionnelle en tant qu'interprète polyvalente dans divers médias tout en demeurant dans sa ville natale.