L'île Manitoulin, d'une superficie de 2765 km2, est la plus grande île en eau douce du monde. Elle fait partie d'un archipel dans le nord du lac HURON, à la frontière de l'Ontario et du Michigan. La rive nord est constituée du North Channel, qui rejoint la rivière St. Marys à Sault Ste. Marie. Prolongement de la PÉNINSULE DU NIAGARA, son littoral est irrégulier, rocheux, et on y trouve de nombreux lacs intérieurs.

Au 17e siècle, ce secteur fait partie du territoire occupé par les OUTAOUAIS, qui l'appellent Mnidoo Mnis, « l'île du Grand Esprit ». Ils croient que Mnidoo, ou MANITOU, habite dans l'île. En 1648, les missionnaires jésuites y ouvrent une mission, qui est de courte durée. L'île est habitée sporadiquement jusque dans les années 1830, lorsqu'on y établit un centre d'administration des Indiens du Nord de l'Ontario. Des Indiens de toute la région s'y établissent et d'autres Indiens s'y rendent annuellement pour y recevoir des présents du gouvernement britannique. En 1862, le gouvernement provincial achète presque toute l'île aux Indiens. Entre-temps, les habitants s'y établissent, défrichent le territoire et y aménagent des fermes. Les insulaires des Premières Nations qui y vivent encore habitent dans de petites réserves, notamment Wikwemikong, une réserve que n'ont pas cédée les Outaouais et les Ojibwas

Bien que l'île ne soit fertile que par endroits, l'agriculture y a toujours été l'une des principales activités économiques. À partir de 1920, la production de dindes prend de l'essor et, au début des années 1930, l'île est devenue l'une des plus importantes régions d'élevage de moutons de l'Ontario. L'exploitation forestière, qui remonte aux années 1860, ainsi que la pêche commerciale du corégone et de la truite contribuent à l'économie de la région. Ces deux industries perdent cependant de leur importance.

Depuis les années 1920, l'île devient un centre de loisirs de plein air, et le tourisme est l'une des principales activités économiques, avec l'agriculture. Little Current, le secteur le plus habité, est rattaché à la terre ferme par la route. Le chemin de fer arrive à Little Current en 1913, mais ce tronçon est abandonné en 1980. Le pont tournant qui a été construit pour le chemin de fer sert maintenant aux véhicules. Un traversier relie South Baymouth à Tobermory, à l'extrémité nord de la PÉNINSULE BRUCE.