L'île Killiniq, d'une superficie de 269 km2, est située au large de la pointe nord de la péninsule du Labrador sur le côté sud de l'entrée du DÉTROIT D'HUDSON. La frontière provinciale divise l'île en deux : la partie est appartient à Terre-Neuve et le reste appartient au Nunavut. L'île fait seulement 29 km de long et environ 13 km de large et possède une côte rocheuse et élevée. Elle est séparée du continent par le détroit de Mclelan, étroit et aux côtes escarpées. Le nom de l'île est un mot inuit qui signifie « glaces flottantes ». Les traces d'habitation dans l'île remontent à l'époque de la CULTURE PRÉ-DORSET. Port Burwell (maintenant Killiniq), sur la côte Sud-Ouest de l'île, est un port important de l'Arctique depuis l'établissement d'une station météorologique en 1884. Abrité derrière des falaises abruptes, il a été successivement le site d'une mission MORAVE (1904-1926) et d'un poste de traite de la Compagnie de la baie d'Hudson (1916-1939). Une COOPÉRATIVES INUITES y est créée en 1959. Celle-ci prospère, mais dès la fin des années 1970, la population est en déclin. En 1978, les derniers habitants inuits sont déplacés malgré eux vers d'autres collectivités sur les rives de la BAIE D'UNGAVA.