Hyland, Frances

 Frances Hyland, comédienne et metteure en scène (Shaunavon, Saskatchewan, 25 avril 1927 - Toronto, 11 juill. 2004). Après des études à l'U. de la Saskatchewan (B.A. en 1948), elle se joint à la Royal Academy of Dramatic Art à Londres, en Angleterre. Durant son séjour en Angleterre, elle remporte une médaille d'argent et fait ses débuts à Londres en incarnant Stella dans la pièce A Streetcar Named Desire (trad. Un Tramway nommé Désir; Aldwych Theatre, 1950), et joue le rôle de Perdita dans The Winter's Tale (trad. Le Conte d'hiver; Phoenix, 1951) aux côtés de John Gielgud, sous la direction de Peter Brooks.

Invitée en 1954 à participer au FESTIVAL DE STRATFORD par Tyrone GUTHRIE, elle tient le rôle d'Isabella aux côtés de James Mason dans la pièce Measure for Measure (trad. Mesure pour mesure). Hyland joue à nouveau à Stratford (1955, 1957-1959, 1964-1967) dans divers rôles dont ceux de Perdita et de Desdémone, incarnant également une Ophélie « inégalée » aux côtés de Christopher PLUMMER en 1957. Dans le rôle de Sainte Jeanne, elle fait une tournée avec les Canadian Players en 1955, puis en 1956-1957 et en 1962-1963. Elle joue au Crest Theatre en 1954-1955, en 1958-1959 et en 1964-1965. Elle se produit à Broadway et à Londres en 1957 dans la pièce Look Homeward Angel.

Elle participe souvent au SHAW FESTIVAL après sa première apparition en 1968 dans le rôle de lady Utterwood dans Heartbreak House (trad. La Maison des Coeurs brisés), et monte sur scène dans la plupart des théâtres régionaux importants du Canada, incarnant Katrin dans Mother Courage (trad. Mère Courage; MANITOBA THEATRE CENTRE, 1964) et créant le rôle titre dans The Ecstasy of Rita Joe (VANCOUVER PLAYHOUSE THEATRE COMPANY, 1968). Elle joue aussi dans la pièce Forever Yours, Mary Lou (trad. À Toi pour toujours ta Marie Lou; CITADEL THEATRE, 1975) de Michel Tremblay de même que dans les pièces Can You See Me Yet? (CENTRE NATIONAL DES ARTS, 1976) et Monkeyshines (Bastion Theatre, Victoria, 1984), de Timothy Findley.

En tant que metteure en scène, elle dirige, entre autres, les pièces Moby Dick, d'Orson Welles (Vancouver Playhouse, 1969); The Birthday Party (trad. L'Anniversaire; Theatre Calgary, 1970) de Harold Pinter; Othello (Stratford, 1979); Arms and the Man (trad. Le Héros et le Soldat; Citadel, 1980) de Shaw; Playing With Fire (trad. La Maison brûlée; Shaw Festival, 1987), de Strindberg et Driving Miss Daisy (NEPTUNE THEATRE, 1991). Elle fait de fréquentes apparitions à la télévision, notamment dans la série The Great Detective au réseau anglais de la SRC.