Houston, James Archibald

James Archibald Houston, artiste, auteur et cinéaste (Toronto, 12 juin 1921 - New London, Conn., 17 avril 2005). Il étudie l'art à l'Ontario College of Art de Toronto avant de servir dans l'armée pendant la Deuxième Guerre mondiale. Après des études en France à l'Académie de la Grande Chaumière (1947-1948), il revient au Canada mais se lasse de la vie urbaine. Il s'envole vers un village inuit du nord du Québec et passe 14 années à vivre et à voyager dans l'Arctique canadien. Il travaille à titre d'administrateur civil à Cape Dorset, dans l'Ouest de l'île de Baffin. Il y enseigne les techniques de la gravure aux Inuits dont il fait connaître l'art aux États-Unis et au Canada. Artiste accompli lui-même, il est baptisé par les Inuits Saumikou « le gaucher ». Après le déclin de la traite des fourrures, il reconnaît le revenu potentiel que pourrait générer l'art inuit pour les gens des communautés nordiques du Canada et, en 1949, il organise l'une des premières expositions d'envergure d'art inuit. Il collabore avec la Guilde canadienne des métiers d'art, le gouvernement fédéral et la Compagnie de la Baie d'Hudson pour attirer l'attention sur les Inuits et leurs formes d'art. Il fonde la West Baffin Co-operative afin de faire la promotion du travail des artistes inuits.

Il raconte sa vie dans l'Arctique dans Confessions of an Igloo Dweller (1995). Ses livres pour enfants, Tikta'liktak: An Eskimo Legend(1965; trad. Tikta'liktak), The White Archer(1967; trad. L'Archer blanc) et River Runners(1979; trad. Les Casse-cou de la rivière Koksoak) lui valent chacun le prix du Canadian Library Association Children's Book of the Year. Il reçoit le Canadian Authors Association Metcalf Award à deux reprises, en 1977 et en 1981, le Prix de littérature de jeunesse du Conseil des Arts du Canada en 1986, le British Columbia Book Prize en 1987 et l'American Library Association Notable Book pour quatre de ses publications en 1967, 1968, 1971 et 1977. Son livre pour enfants Whiteout (trad. Le Grand Désert blanc) remporte le Max and Greta Ebel Memorial Award en 1989 et Drifting Snowest mis en nomination pour les Prix littéraires du Gouverneur général ainsi que pour le Silver Birch Award de l'Association des bibliothèques de l'Ontario en 1992.

Ses livres pour enfants se répartissent en trois catégories. Certains d'entre eux, comme Tikta'liktak, Long Claws(1981) et The Falcon Bow (1986), sont des versions augmentées de légendes que lui ont racontées les Inuits. D'autres ouvrages décrivent la croissance des jeunes Autochtones de la côte Ouest. Les romans comme Frozen Fire (1977; trad. Matt et Kayak : une aventure du Grand Nord), River Runners(1979 trad. Les Casse-cou de la rivière Koksoak), Black Diamonds (1982), Ice Swords (1985) et Drifting Snow (1992) se déroulent de nos jours. Houston illustre lui-même ses ouvrages ainsi que plusieurs livres d'autres auteurs. Ses romans destinés aux adultes : The White Dawn(1971; trad. L'Aube blanche), Spirit Wrestler(1980), Eagle Song(1983) et Running West(1989) décrivent les puissantes émotions engendrées par le choc des cultures traditionnelles autochtones et européennes. Il reçoit le Canadian Authors Association Literary Award pour une œuvre de fiction pour Running Westen 1990.

J.A. Houston quitte l'Arctique pour s'installer aux États-Unis et y travailler en tant que maître designer chez Steuben Glass à New York. En 1992, on l'honore pour ses 43 ans de carrière chez Steuben Glass en organisant une importante exposition rétrospective de son œuvre. Sa sculpture, Aurora Borealis, d'une hauteur de 70 pieds (près de 23 mètres) est exposée en permanence au Glenbow Museum de Calgary.

J.A. Houston reçoit le prix de l'American Indian and Eskimo Cultural Foundation en 1966, la Queen Elizabeth Silver Anniversary Medal en 1977 et l'Inuit Kuavati Award of Merit en 1979. Il prend une part active à de nombreux comités nationaux et internationaux, où il fait la promotion de l'art Autochtone. Il est membre de la Royal Society of Art et Officier de l'ordre du Canada. En 1997, il est décoré de la Médaille Massey de la Société géographique royale du Canada et au cours de sa carrière, il reçoit plusieurs doctorats honorifiques. Il conçoit le National Geographic Centennial Award et il remporte également le prix de design du Chicago Book Clinic. En 1992, il est sur la liste des 125 Canadiens les plus importants des 125 ans d'histoire du pays.

Son roman White Dawn (trad. L'Aube blanche) est porté à l'écran en 1974 et tourné presque totalement à Iqaluit.

Voir aussi Gravure Inuite,Mythes et Légendes des Inuits.

Bibliographie

Livres pour enfants
Akavak: An Eskimo Journey, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1968.

Akavak,Paris, Flammarion, 1980. (Traduction française de Akavak: An Eskimo Journey)

L'Archer blanc : une légende esquimaude, Montréal, Éditions Héritage, 1978. (Traduction française de The White Archer: An Eskimo Legend)

Black Diamonds: A Search for Arctic Treasure, Toronto, McClelland and Stewart, 1982.

Les Casse-cou de la rivière Koksoak, Montréal, Fides, 1984. (Traduction française de River Runners)

Drifting Snow: An Arctic Search, Toronto, McClelland and Stewart, 1992.

Eagle Mask: A West Coast Indian Tale, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1966.

The Falcon Bow: An Arctic Legend, Toronto, McClelland and Stewart, 1986.

First Came the Indians, illustré par J. Houston, New York, Atheneum, 1983.

Frozen Fire: A Tale of Courage, Toronto, McClelland and Stewart, 1977.

Ghost Paddle: A Northwest Coast Indian Tale, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1972.

Le Grand Désert blanc, Saint-Laurent, Éditions P. Tisseyre, 1994 (Traduction française de Whiteout)

Ice Swords: An Undersea Adventure, Toronto, McClelland and Stewart, 1985.

Kiviok's Magic Journey: An Eskimo Legend, Don Mills, Ontario, Longman Canada, 1973

Long Claws: An Arctic Adventure, Toronto, McClelland and Stewart, 1981.

Matt et Kayak : une aventure du Grand Nord, Paris, Stock, 1986. (Traduction française de Frozen Fire)

Le Passage des loups, Paris, Flammarion, 1980. (Traduction française de Wolf Run: A Caribou Eskimo Tale)

River Runners: A Tale of Hardship and Bravery, New York, Toronto, Puffin Books, 1992, 1979.

Tikta'liktak: An Eskimo Legend, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1965.

Tikta'liktak : légende esquimaude, Montréal, Éditions Héritage, 1978. (Traduction française de Tikta'liktak: An Eskimo Legend)

The White Archer: An Eskimo Legend, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1967.

Whiteout, Toronto, General Paperbacks, 1991, 1988.

Wolf Run: A Caribou Eskimo Tale, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1971.

Livres pour adultes
L'Art esquimau au Canada, Ottawa, Information Canada, 1971, 1963. (Traduction française de Canadian Eskimo Art)

Canadian Eskimo Art, Ottawa, Information Canada, 1971, 1964.

Art of the Eskimos, Morges, Suisse, Fonds mondial pour la nature, 1977. (« The Eskimos and their Art »)

L'Aube blanche : roman, Montréal, HMH, 1972. (Traduction française de The White Dawn)

Confessions of an Igloo Dweller, Toronto, McClelland and Stewart, 1996, 1995.

Eagle Song: An Indian Saga Based on True Events, Toronto, McClelland and Stewart, 1983.

Eskimo Graphic Art: 1964-1965 = L'art graphique des Esquimaux, Ottawa, 1965.

Eskimo Handicrafts, Montréal, La Corporation canadienne de l'artisanat et le ministère des Ressources et du Développement économique, 1951.

Eskimo Prints, Barre, Massachusetts, Barre Publishing, 1967.

Ghost Fox, Toronto, McClelland and Stewart, 1977.

Ojibwa Summer, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1972.

The Private Journal of Captain G.F. Lyon of H.M.S. Hecla, During the Recent Voyage of Discovery Under Captain Parry, 1821-1823, Barre, Massachusetts, Imprint Society, 1970.

Running West, Toronto, McClelland and Stewart, 1990, 1989.

Songs of the Dream People: Chants and Images From the Indians and Eskimos of North America, Don Mills, Ont., Longman Canada, 1972.

Spirit Wrestler, Toronto, McClelland and Stewart, 1982, c1980.

The Unicorn Was There, illustrations : J. Houston, Barrie, Massachusetts, Barre Publishers, 1966.

The White Dawn: An Eskimo Saga, Don Mills, Ont., Academic Press Canada, 1983.

Whispering in My Ears and Mingling with My Dreams = Légendes susurrées à mes oreilles s'entremêlant à mes rêves, conception : J. Houston, Saint-Laurent, Québec, Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, 1975.

The Ice Master: A Novel of the Arctic, Toronto, McClelland and Stewart, 1997.

Zigzag: A Life On The Move, Toronto, McClelland and Stewart, 1998.

Hideaway: Life on the Queen Charlotte Islands, Toronto, McClelland and Stewart, 1999

Celebrating Inuit art, 1948-1970, (essais de James Houston et Ann Meekitjuk Hanson), Musée canadien des civilisations, 1999.

Filmographie

Drifting snow: an Arctic Search.

Glorious mud, 1984

Touch wood, 1993

All that glistens.

Fire into ice: adventures in glass making.

Fire and sand: the mysteries of glass.

Ties that bind.

So Sings the Wolf, (producteur et réalisateur).

Kalvak, Legends of the Salmon People, (producteur et réalisateur).

Art of the Arctic Whalemen, (producteur et réalisateur).

The Living Stone and Kenojuak, (conseiller).

The Legend of the Raven, (conseiller).