Hopedale, localité de T.-N.; pop. 559 (recens. 2001), 591 (recens. 1996), 515 (recens. 1991); superf. 3,36 km2; const. en 1969; située sur une petite péninsule surplombant l'Atlantique Nord, au nord de Deep Inlet, sur la côte du Labrador. Hopedale est fondée dans les années 1780 par une mission de l'Église morave (voir Moraves), mais la région est fréquentée depuis longtemps par les autochtones en raison de la proximité des ressources terrestres et marines. Les moraves construisent et gèrent des établissements commerciaux, des églises et des écoles destinées aux autochtones et à un groupe de colons européens de croissance lente.

Dans les années 20, la Compagnie de la baie d'Hudson devient le principal exploitant commercial jusqu'à ce que lui succèdent les agences gouvernementales de la province dans les années 40. Au début des années 50, on construit à Hopedale un radar du réseau DEW , lequel cessera ses opérations au début des années 90. Une usine de traitement du poisson, la seule industrie de la localité, est fermée en raison du moratoire sur la morue du début des années 90. Il ne reste qu'un dispensaire et une piste d'atterrissage (voir aussi Réseau d'alerte avancé).