Helen Mamayaok Maksagak, femme politique, fonctionnaire, chef communautaire (née le 15 avril 1931 à Bernard Harbour dans les Territoires du Nord‑Ouest [Nunavut]; décédée le 23 janvier 2009 à Cambridge Bay au Nunavut). Née Inuite du Cuivre, Helen Maksagak grandit au sein de plusieurs collectivités du Nord, dont Tuktoyaktuk, Aklavik(sur le canal Peel du delta du Mackenzie) et Bathurst Inlet. Au début de sa carrière, elle travaille comme employée civile de la Gendarmerie royale du Canada et siège dans plusieurs comités gouvernementaux, notamment une table ronde sur l’environnement dans les Territoires du Nord‑Ouest, le Comité canadien pour l’Année internationale de la famille, le conseil d’administration de la Cambridge Bay Housing Association et le Drug and Alcohol Management Board de Kitikmeot.

En 1992, Helen Maksagak accepte le poste de commissaire adjointe des Territoires du Nord‑Ouest, qu’elle conserve jusqu’en décembre 1994, date à laquelle elle est nommée commissaire. Elle est la première femme et la première Inuite à occuper ces postes. Le 1er avril 1999, à la création du territoire du Nunavut, elle en devient la première commissaire, un poste qu’elle occupera jusqu’en 2000.

Après avoir quitté ses fonctions de commissaire, Helen Maksagak poursuit ses activités au service des communautés du Nunavut dans le cadre du Nunavut Status of Women Council de 2001 à 2003 et en tant qu’ancienne au conseil d’administration de l’Aboriginal Healing Foundation de 2004 à 2006. En 2002, elle est intronisée membre de l’Ordre du Canada. Cette même année, elle reçoit un doctorat honoris causa en droit du collège universitaire de Cap‑Breton en Nouvelle‑Écosse.

En 2005, Helen Mamayaok Maksagak est à nouveau nommée commissaire adjointe du Nunavut, un poste qu’elle conserve jusqu’à son décès en 2009.