Heggtveit, Anne

Anne Heggtveit, ski alpin (Ottawa, 11 janv. 1939). Sur les traces de son père et de ses oncles, champions de ski de fond qui ont participé aux Jeux olympiques, elle commence à skier à l'âge de 2 ans et, à 7 ans, elle gagne le championnat féminin senior combiné au Camp Fortune. À 9 ans, Heggtveit puise son inspiration d'une autre championne, Barbara Ann Scott, première Canadienne à remporter l'or en patinage artistique aux jeux Olympiques. En 1954, à 15 ans, elle devient la plus jeune skieuse à remporter les épreuves du slalom géant disputé depuis un demi-siècle à Holmenkollen, en Norvège.

Le 26 février 1960, elle obtient la première médaille d'or olympique du Canada en ski alpin dans les épreuves de slalom. Puisqu'à l'époque la coupe du monde se déroule dans le cadre des Jeux olympiques, ses victoires aux épreuves de slalom de la coupe du monde et au combiné des Olympiques lui permettent de récolter trois médailles. En plus des exploits réalisés aux Olympiques et à la coupe du monde, elle est la première Nord-américaine à gagner le prestigieux trophée Arlberg-Kandahar.

Heggtveit se retire de la compétition peu de temps après avoir atteint son but : gagner l'or aux Olympiques. Elle entreprend alors d'autres projets, elle devient porte-parole pour Dupont du Canada, devenant ainsi une des premières athlètes à conclure des contrats de publicité. Elle obtient un baccalauréat ès sciences à 50 ans et entreprend un grand nombre de projets d'affaires, tels que la photographie et le lancement d'une petite entreprise. Heggtveit est intronisée au temple de la renommée des sports du Canada en 1960 et décorée de l'ordre du Canada en 1976.