Greenough, Gail

Gail Greenough, cavalière (Edmonton, Alb., 7 mars 1960). Le 13 juillet 1986, à Aachen, en Allemagne de l'Ouest, elle devient la première femme et la première Canadienne à gagner le championnat du monde de course d'obstacles. Bien qu'elle ait commencé à pratiquer l'équitation à l'âge de 11 ans, Gail Greenough est une cavalière relativement peu expérimentée pour participer à un championnat du monde. Elle ne fait partie de l'équipe canadienne d'équitation que depuis 1983 et n'a participé qu'à quelques tournois de la Coupe de monde. Toutefois, au cours de la compétition de cinq jours, elle et son cheval, Mr. T, complètent plusieurs parcours sans erreurs. Dans la finale, elle doit monter les chevaux de ses adversaires pour trois des quatre parcours. Ne recevant aucun point de pénalité, elle remporte le titre et le premier prix de 23 000 dollars. En juin 1987, grâce à sa victoire au Loblaws Showjumping Classic, elle se qualifie pour les Jeux panaméricains du mois d'août suivant et pour la Coupe du monde. Gail Greenough continue de concourir, mais ses succès ne sont pas constants. En 1992, elle ne parvient pas à entrer dans l'équipe olympique du Canada et se retire.

Elle devient alors commentatrice d'événements hippiques au réseau des sports de la SRC et est membre du comité de sélection de la Canadian Show Jumping Team. En 2001, elle reprend la compétition sur le circuit des grands prix et gagne à plusieurs reprises, en plus de remporter le très convoité Chrysler Leading Canadian Rider Award au Spruce Meadows Masters tournament en septembre. Elle est intronisée au Temple de la renommée olympique du Canada en 1988, devient Membre de l'Ordre du Canada en 1990 et est intronisée à l'Alberta Sports Hall of Fame en 1994. Elle dirige maintenant Greenough Equestrian et fait la formation et l'entraînement à Creekside Farm près de Calgary, Alta.

Voir aussi SPORTS ÉQUESTRES.