Greene, Nancy

Nancy Greene, skieuse alpine (Ottawa, 11 mai 1943). Élevée à Rossland, en Colombie-Britannique, elle ne commence sérieusement la compétition qu'à l'âge de 14 ans. Après seulement deux ans, grâce à son talent exceptionnel, elle est sélectionnée pour faire partie de l'équipe olympique de 1960. Terminant 22e au slalom géant des Jeux olympiques, elle est déterminée à égaler la victoire de sa compagne Anne HEGGTVEIT. Au début des années 1960, elle remporte plusieurs grandes victoires aux États-Unis et en Europe, mais manque de constance. À cause de son style agressif, elle est blessée à plusieurs reprises, se déchirant même des ligaments durant les championnats du monde de 1966. Résolue à essayer de maîtriser davantage sa descente, elle obtient des résultats remarquables, couronnant la saison de 1967 par trois victoires consécutives, ce qui lui vaut la Coupe du monde. En 1968, elle continue de dominer ce sport, remportant une médaille d'or OLYMPIQUE au slalom géant le 15 février par une avance de 2,68 secondes. Plus tard aux jeux, elle gagne l'argent au slalom. Elle accumule aussi 9 victoires consécutives additionnelles cette année-là pour obtenir sa deuxième Coupe du monde. En tout, lorsqu'elle se retire après avoir atteint le sommet de son sport à l'âge de 24 ans, elle a amassé 17 titres canadiens de championnat et 13 titres de la Coupe du monde, un record inégalé à ce jour. En 1967, elle est nommée membre de l'ORDRE DU CANADA et athlète de l'année, titre qu'elle reçoit encore en 1968, en plus d'être admise au PANTHÉON DES SPORTS CANADIENS. En 1999, la Presse canadienne nomme Greene athlète féminine canadienne, et l'University College of the Cariboo lui décerne un doctorat honorifique en droit. Elle en reçoit un autre de l'université Royal Roads en 2002.

Malgré qu'elle se soit retirée depuis un bon moment, Greene continue à inspirer la prochaine génération d'athlètes et à contribuer à la communauté. Elle fait une promotion intense du ski touristique en Colombie-Britannique et a occupé des postes administratifs dans plusieurs sites de villégiature des montagnes de la province, dont Sun Peaks, qu'elle dirige maintenant. En outre, elle reste présidente honoraire de la Nancy Greene Ski League, fondée en 1968 et affiliée à l'Association canadienne de ski, qui porte maintenant le nom d'Alpine Canada Alpin et dont le but est de susciter l'intérêt des jeunes athlètes pour le ski de compétition. Elle a aussi été chancelière de l'université Thompson Rivers et elle est sénatrice de la Colombie-Britannique depuis 2009.