Graham Greene, acteur (réserve des Six Nations, Brantford, Ont., 22 juin 1952). Graham Greene compte parmi les acteurs de renom de sa génération chez les Premières Nations. D'origine autochtone, de la nation des Oneidas, il grandit à Hamilton, en Ontario, où il est travailleur manuel dans plusieurs domaines, entre autres comme technicien de l'audio de groupes rock et, à la fin des années 1970, il s'investit dans le milieu du théâtre en Angleterre et au Canada.

Green commence à oeuvrer au cinéma en 1983 dans le film de Donald Shebib Running Brave et accepte ensuite de petits rôles dans des films indépendants canadiens et américains, dont Spirit Bay (1984), Powwow Highway (1989), Where the Spirit Lives (1989) et Lost in the Barrens (1990). Il est reconnu sur la scène internationale grâce à sa performance qui lui vaut une nomination aux Oscars pour le rôle de Kicking Bird dans Dances with Wolves (v.f. Il danse avec les loups), l'un des films les plus populaires et les plus appréciés des années 1990. Le rôle du chaman sioux qui initie un officier de la cavalerie à la culture tribale reproduit de bien des manières la vision idéalisée par le cinéma de la vie des autochtones d'Amérique du Nord. Toutefois, la prestation très nuancée de Greene présente Kicking Bird davantage comme un homme qui accepte à la fois la tragédie et la comédie de l'existence plutôt qu'un modèle de vertu.

Acteur d'une intensité peu commune, Graham offre une performance magistrale lorsqu'il incarne le rôle d'un autochtone à l'esprit vengeur dans le film de Richard Bugajski intitulé Clearcut (1991; v.f. Terre rouge), qui ne connaît pas un grand succès. Toutefois, Greene interprète rarement des autochtones, préférant des rôles caractérisés par autre chose que l'ethnicité ou les rapports entre les sexes, comme celui du flic de New York dans Die Hard with a Vengeance (1995; v.f. Une journée en enfer), l'homme marié assiégé dans Bad Money (1999) et le jardinier philosophe dans Lost and Delirious (2000; v.f. Rebelles) de Léa Pool. Même quand il interprète un autochtone, on le remarque surtout comme un comédien doué à l'air « pince-sans-rire » tel que le démontre son succès dans les séries télévisées canadiennes The Red Green Show et Dudley the Dragon, pour lesquelles il reçoit des prix Gémeaux en 1994 et 1998 dans la catégorie du meilleur acteur d'émission pour enfants. En 1994, il est également en nomination pour un prix Gémeaux pour son rôle dans North of 60 (v.f. Au nord du 60e) et, en1997, il est en nomination dans la catégorie du meilleur acteur dans un rôle de soutien pour The Outer Limits (v.f. Au-delà du réel). En 2004, Green reçoit le Lifetime Achievement (prix pour l'oeuvre de toute une vie) Earle Grey Award décerné par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

Green œuvre également au théâtre. Il joue à Toronto et reçoit le Dora Mavor Moore Award pour sa prestation dans Dry Lips Oughta Move to Kapuskasing de Tomson Highway en 1989. Il joue dans la pièce Of Mice and Men de Steinbeck au Festival de Stratford en 2007 et tient le rôle central de Shylock dans la pièce The Merchant of Venice.

Depuis 1979, Greene joue dans une centaine d'émissions télévisées et de films et il tient ses rôles les plus importants dans The Last of His Tribe (1992) et Thunderheart (1992; v.f. Coeur de tonnerre), Lonesome Dove: The Series (1994), Maverick (1994), The Education of Little Tree (1997; v.f. L'éducation de Little Tree), Exhibit A: Secrets of Forensic Science (animateur, 1997-2001), The Green Mile (1998; v.f. La ligne verte), Grey Owl (1999), Wolf Lake (2001), Skins (2002), Transamerica (2005), Luna: Spirit of the Whale (2007) et The Twilight Saga: New Moon (2009; v.f. La saga Twilight - Tentation).

Greene incarne également le rôle du fameux chef Sioux Sitting Bull dans les vignettes Une minute d'histoire de la série Historica.