Goh, Chan Hon

Chan Hon Goh, ballerine, imprésario, entrepreneure (Beijing, Chine 1er février 1969). Ballerine classique reconnue mondialement, au maintien parfait, à la délicatesse et au charme naturel, Chan Hon Goh se fait remarquer pour sa grande versatilité. Elle organise des galas de ballets étrangers, participe à la gestion d'une compagnie de chaussons de ballet et écrit une autobiographie destinée à de jeunes lecteurs, qui connaît du succès. On sollicite souvent sa présence à titre de conférencière invitée inspirante et de célébrité, surtout dans la communauté sino-canadienne.

Goh vient d'une famille chinoise profondément engagée dans la danse, particulièrement chez son père, Choo Chiat Goh. Ses deux parents étaient danseurs principaux au Ballet national de Chine. Son oncle paternel Choo San Goh (1948-1987) fut un chorégraphe acclamé aux États-Unis. La famille s'installe au Canada en 1977 et fonde l'année suivante, à Vancouver, la Goh Ballet Academy, aujourd'hui très reconnue.

En raison de sa coordination et de sa souplesse limitées, ses parents la jugent d'abord inadéquate à répondre aux exigences physiques rigoureuses du ballet. Ils lui font plutôt suivre des cours de piano. À neuf ans toutefois, Goh commence à étudier le ballet avec une tante au Vancouver Academy of Music puis à l'école de ses parents. Elle est la première Canadienne en 1988 à remporter une médaille d'argent à la prestigieuse compétition Adeline Genée en Angleterre. La même année, elle intègre le BALLET NATIONAL DU CANADA, gravit les échelons et devient danseuse principale en 1994. À la suite de blessures provoquées par un accident de voiture en 2006, elle fait ses adieux à la scène en 2009 en interprétant pour la dernière fois le rôle principal de Giselle. Elle a cumulé au sein de la compagnie un répertoire diversifié et étendu, allant des ballets complets traditionnels à de courtes pièces contemporaines. Elle s'est fait cependant remarquer pour son raffinement classique et son don théâtral subtilement intégrés dans l'expressivité de sa prestation.

Outre son travail au Ballet national, Goh se produit partout comme artiste invitée, notamment au Suzanne Farrel Ballet, aux États-Unis, où elle reçoit des commentaires du célèbre chorégraphe du XXe siècle George Balanchine. Elle est aussi très active dans la compagnie familiale, la Goh Ballet Academy, à Vancouver, à titre de coordinatrice artistique.

En 1997, elle épouse Chun Che, ancien danseur maintenant professeur et conjoint de longue date. Les deux fondent Principal Shoes, une entreprise privée qui connaît un grand succès avec sa propre ligne de chaussons de ballet à pointe conçus par Che, et autres chaussures de danse. Goh y joue un rôle important sur le plan de la promotion et du marketing.

L'autobiographie de Chan Hon Goh, écrite en collaboration avec Cary FAgan, s'intitule Beyond the Dance: A Ballerina's Life, et a été publiée en 2002.