Gélinottes, lagopèdes et tétras

Oiseaux de la sous-famille des Tétraoninés, qui regroupent 18 espèces d'oiseaux quelque peu semblables à des poules, réparties dans l'hémisphère nord, au-delà du 26e parallèle. Cette sous-famille comprend les gélinottes, les LAGOPÈDES et les tétras. Selon les espèces, leur poids varie de 340 à 6360 g.

Répartition

Des 10 espèces nord-américaines, 9 nichent au Canada : le Tétras sombre (Dendragapus obscurus), le Tétras du Canada (Falcipennis canadensis), la Gélinotte huppée (Bonasa umbellus), le Tétras à queue fine (Tympanuchus phasianellus), le Tétras des armoises (Centrocercus urophasianus), le Tétras des prairies (T. cupido), aujourd'hui disparu du Canada, et trois espèces de lagopèdes. On les rencontre dans les forêts, la toundra ainsi que dans les prairies en Amérique du Nord.

Description

Les adultes ont un plumage brun, gris et noir sur le dessus du corps et plutôt pâle ou blanc en dessous, qui leur permet de se camoufler aisément. Le plumage subit de nombreuses modifications associées au comportement de parade. Par exemple, les plumes de la queue sont courbées ou dressées en pointe, les oiseaux portent de longues plumes autour du cou, ces plumes forment un collier, et les rémiges primaires se hérissent en pointe. Toutes les espèces ont des pattes entièrement ou partiellement emplumées. Chez les espèces dont les doigts ne sont pas emplumés on retrouve, sur le bord des doigts, deux rangées d'écailles étroites semblables aux dents d'un peigne, qui servent en quelque sorte de raquettes à neige. Les narines sont recouvertes de plumes.

Pendant la saison de reproduction, les mâles se livrent, seuls ou en groupe (leks), des parades élaborées au cours desquelles ils se pavanent, battent bruyamment des ailes et émettent parfois des vocalises. Certaines espèces ont, au-dessus des yeux, une excroissance érectile rouge ou jaune et, sur le cou, des parties de peau nue et colorée qu'ils mettent en évidence en gonflant leur oesophage.

Relations avec les humains

Les gélinottes, les lagopèdes et les tétras sont chassées annuellement par plus de 10 millions de chasseurs (voir GIBIERS À PLUME). La Gélinotte huppée est l'espèce la plus convoitée.

Voir aussi ANIMAUX EN VOIE DE DISPARITION.