Gail Kathryn Anderson-Dargatz, née Anderson, romancière, nouvelliste (Kamloops, Colombie-Britannique, le 14 novembre 1963). Gail Anderson-Dargatz grandit à la campagne en Colombie-Britannique et, alors qu'elle travaille comme journaliste, photographe et caricaturiste pour le Salmon Arm Observer, elle commence à soumettre des textes de fiction à de petites revues et à des concours. Une nouvelle attire l'attention de Jack Hodgins, qui l'encourage à devenir l'une de ses étudiantes à l'Université de Victoria.

Le premier livre d'Anderson-Dargatz, The Miss Hereford Stories (1994), un recueil de nouvelles, est en nomination pour la Stephen Leacock Medal for Humour. Son premier roman, The Cure for Death by Lightning (1996; trad. Remède à la mort par la foudre), est inspiré d'une histoire qu'elle a écrite plus tôt, The Girl with the Bell Necklace, et qui a remporté le concours des Prix littéraires 1993 de Radio-Canada. Dans cette histoire, Beth Weeks, la narratrice adulte, revient sur les événements bizarres qui ont marqué l'été de ses 15 ans. L'œuvre est représentative de l'univers fictionnel de l'auteur, car l'histoire se déroule dans la campagne de l'Ouest et l'auteur y présente avec humour les expériences surréalistes et souvent mystiques de ses personnages. Le roman est un des meilleurs vendeurs canadiens des années 1990, et reçoit le Ethel Wilson Fiction Prize en plus d'être en nomination pour le prix Giller et le Books in Canada First Novel Award.

Le succès commercial et critique continue avec le deuxième roman d'Anderson-Dargatz, A Recipe for Bees (1998; trad. Une recette pour les abeilles), également mis en nomination pour le Prix Giller. Comprenant des photos de famille et étant en partie inspiré par l'histoire de ses parents et la maladie de son mari, le roman est probablement son œuvre la plus personnelle. Dans A Rhinestone Button (2002), Anderson-Dargatz réécrit l'histoire de Job en la situant dans une ferme moderne en Alberta. Encore une fois, Anderson-Dargatz joint le réalisme comique et le mysticisme afin de produire un roman qui provoque et la réflexion et le rire.