Fredrick Bodsworth, auteur naturaliste (Port Burwell, Ont., 11 oct. 1918 - 15 Sept. 2012). Avant de se consacrer au roman, Bodsworth est reporter au service du magazine Maclean's en particulier et du Toronto Star par la suite, et la rigueur professionnelle du journaliste chevronné transparaît dans ses fables naturalistes complexes rédigées dans un style sans prétention.

The Last of the Curlews (1954), son premier livre, qui demeure aussi le plus connu, illustre la disparition de la vie traditionnelle des Inuits. The Atonement of Ashley Morden (1964), un roman antimilitariste beaucoup moins connu, traite d'expériences reliées à la guerre bactériologique. De par leurs sujets, ces deux ouvrages étaient avant-gardistes. The Sparrow's Fall (1967), une histoire de survie dans une nature hostile, fait écho aux préoccupations religieuses et morales de l'auteur. Il est aussi l'auteur d'ouvrages d'histoire naturelle.