Fredericton

Fredericton. Capitale de la province du Nouveau-Brunswick, située sur le fleuve Saint-Jean, sur l'emplacement occupé en 1732 par une colonie acadienne et, plus tard, par des Loyalistes anglais, à Saint Anne's Point. Le nom de Fredericton fut adopté en 1785 et l'incorporation comme ville eut lieu en 1848. En 1990, la population de Fredericton atteignait 45 000 habitants; la pulpe, le papier et les métaux figuraient parmi ses principales industries. Les maisons d'enseignement et le gouvernement provincial sont aussi d'autres employeurs d'importance.

C'est au début du XIXe siècle que la musique commença à s'épanouir à Fredericton. Il y avait alors plusieurs harmonies civiles et militaires. En 1832, E.T. Cooke mentionnait « l'excellente musique du 34e régiment [qui] attirait une foule d'auditeurs pendant les belles soirées de septembre » (A Subaltern's Furlough, New York 1833).

En août 1844, un concert mémorable fut donné par la musique du 33e régiment sous la direction d'un nommé Ricks. Au programme figuraient l'ouverture de La Clemenza di Tito de Mozart et celle de Die Grossmut des Scipio d'Andréas Romberg, ainsi que l'une des ouvertures de Léonore de Beethoven; des solos de violon d'un nommé Keyser et des chants à plusieurs parties furent interprétés par des chanteurs locaux.

Une solide tradition de musique religieuse prit racine dans les années 1840 sous la gouverne de l'évêque John Medley, un des fondateurs de la cathédrale Christ Church et dir. de son excellent choeur pendant plus de 40 ans. De 1867 à 1869, il fut assisté dans cette tâche par le lieutenant-colonel Alexander Ewing (Old Machar, près Aberdeen, Écosse, 3 janvier 1830 - Taunton, près Exeter, Angl., 11 juillet 1895), choriste et organiste d'appoint qui fut nommé dir. de la société chorale. On se souvient d'Ewing comme le compositeur de l'hymne « Jerusalem the Golden ». Une autre personnalité de marque dans la musique fut le révérend John Black (décédé en 1871), recteur de King's Clear, dont l'oeuvre Cantate Domino : a Hymnal for Public Worship (Toronto 1874) fut publiée à titre posthume.

L'hôtel de ville, construit en 1876, servit ensuite de théâtre d'opéra. Parmi les interprètes qui se produisirent à Fredericton à la fin du XIXe siècle et au début du XXe figurent les cantatrices Emma Albani et Clara Butt, le pianiste Mark Hambourg et la violoniste Marie Hall.

Après la Deuxième Guerre mondiale s'épanouirent différent groupes dont une harmonie municipale, un orchestre de chambre, un orchestre civique (dirigé pendant de nombreuses années par Janis Kalnins), les Cecilian Singers, la Gilbert & Sullivan Society, les York Singers et les Art Centre Singers. Les Madrigal Singers de la Fredericton High School, formés en 1965, se firent entendre à l'Expo 67 et à la SRC. La création du Fredericton Music Festival (concours) remonte à 1948. L'Université du Nouveau-Brunswick fit appel à une série de musiciens résidents à partir de 1962 (Paul Helmer, le Duo Pach, le Quatuor à cordes Brunswick) et fonda en 1966 le University of New Brunswick Chamber Music and Jazz Festival sous la direction d'Arlene Nimmons Pach. Pendant les années 1970, les Community Concerts, le Creative Arts Committee (UNB) et les JMC présentèrent près de 20 concerts par an, et l'Orchestre symphonique de l'Atlantique, le groupe rock Blood, Sweat & Tears, Liona Boyd, Edith Butler, Anne Murray, le TS et William Tritt ont été parmi les invités à ces concerts. La plupart des concerts à Fredericton ont lieu à l'Université du Nouveau-Brunswick ou à la Playhouse.

Les compositeurs Robert C. Bayley et Janis Kalnins se sont établis à Fredericton. Parmi les personnalités originaires de Fredericton se trouvent Bayley, les compositeurs Winifred Lugrin Fahey et Cedric Lemont, le chanteur et guitariste Fred McKenna et le pianiste Andrew Tunis. Le compositeur et éducateur Edwin Barnes était originaire des environs de Fredericton. Ada Dowling (Mme J.R. Costigan), ancienne organiste à l'église Saint Dunstan's, déménagea à Calgary en 1887, apporta alors à cette ville son premier piano et devint son premier prof. de musique. La manufacture de cymbales Sabian Ltd> est implantée à Meductic, au nord-ouest de Fredericton, sur le fleuve Saint-Jean.