Forteau, ville de T.-N.; pop. 429 (recens. 2011), 448 (recens. 2006); const. en 1997. Forteau est un centre de services et de pêche situé dans la baie de Forteau, dans le Sud du Labrador, à 25 km en face du détroit de Belle-Isle à partir de la zone insulaire de Terre-Neuve. Son nom vient probablement de l'adjectif français « fort », qualifiant les vents de la baie. Centre important de la culture archaïque maritime et lieu d'habitation des Montagnais et des Inuits il y a 7000 ans, Forteau attire, à partir de la fin du XVIe siècle, des baleiniers BASQUES et, plus tard, des pêcheurs français, anglais et terre-neuviens.

En 1710, on érige une garnison à la baie de Forteau. La baie sert alors de base pour la pêche migratoire des Français. Lorsque le Labrador passe aux Britanniques en 1763, des entreprises de marchands jersiais et britanniques s'emparent du secteur de la pêche. En 1857, on érige le phare de Point Amour, le plus haut (33 m) de Terre-Neuve et du Labrador, et il s'y trouve toujours. La mission GRENFELL installe, en 1909, un poste de soins infirmiers, puis un pensionnat vers 1939. C'est là qu'on ouvre la première école secondaire de la côte du Labrador en 1964. Aujourd'hui, Forteau vit encore de la pêche et dessert la plus grande partie de la côte Sud du Labrador.