Fort Beauséjour

Le Fort Beauséjour se trouve sur la rive ouest de la rivière Missaguash, près de l'emplacement actuel de Sackville, au Nouveau-Brunswick. Il a été construit de 1751 à 1755 par les Français pour faire contrepoids à son voisin britannique, le Fort Lawrence (près d'Amherst, en Nouvelle-Écosse). Le Fort Beauséjour était en piteux état quand des troupes assaillantes composées de volontaires du Massachusetts et de troupes régulières britanniques l'ont assiégé en juin 1755. Moins de deux semaines plus tard, et après qu'un abri « à l'épreuve des boulets » eut été atteint en plein dans le mille, le commandant français Louis Du Pont Duchambon de Vergor a capitulé. Les Britanniques ont rebaptisé l'endroit Fort Cumberland et consolidé les bâtiments.

Pendant la GUERRE DE L'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE, en novembre 1776, le Fort Cumberland, alors sous les ordres du lieutenant-colonel Joseph Goreham des Royal Fencible Americans, a repoussé une attaque de rebelles des colonies de la Nouvelle-Angleterre. Au début de la GUERRE DE 1812, on a effectué des réparations au fort, qui a abrité une présence militaire jusqu'en 1833. Le lieu historique national du Fort-Beauséjour a été établi en 1926.