Fabienne Larouche

Fabienne Larouche, (Saint-André-du Lac-Saint-Jean, Qc, 26 octobre 1958- ) Bien que native du Lac-Saint-Jean, Fabienne Larouche a grandi à Sainte-Thérèse en banlieue de Montréal. Très vite, elle découvre que la profession d'enseignante qu'elle avait choisie, à l'instar de sa mère et de sa grand-mère maternelle, n'est pas pour elle. Elle décroche de cette profession et en 1984, lors de l'année internationale de la jeunesse, elle obtient un stage au journal La Presse où elle écrit des éditoriaux et où elle rencontre Réjean Tremblay qui deviendra son collaborateur dans l'écriture de certaines séries.

Devenue, en 1987, directrice littéraire aux Communications Claude Héroux, Fabienne Larouche se lance dans l'écriture des premiers scénarios du feuilleton télévisé Lance et Compte.

En collaboration avec Réjean Tremblay, elle sera scénariste de téléséries remarquables dont Scoop, succès qui durera 4 saisons. Puis ce sera Urgence (deux séries), Miséricorde, L'Innocence, Paparazzi et Le Masque.

En 1996, elle décide de poursuivre sa carrière en solo et entreprend l'écriture d'une nouvelle télésérie qui gardera l'antenne durant 14 ans : Virginie, histoire d'une enseignante et de ses différents problèmes avec une clientèle en difficulté. Cette série établira un record quant au nombre d'épisodes produits (1740) à raison de 30 minutes par jour, quatre jours par semaine. Au fil des ans, le public est demeuré fidèle à cette enseignante engagée qui a passionné des milliers de personnes.

Fabienne Larouche est une auteure très prolifique. En plus de maintenir le rythme de l'écriture de Virginie, elle écrit le scénario de Fortier en 2000, de Music-Hall en 2002-2003, puis Un homme mort en 2006, Trauma en 2010 .Vient ensuite, en 2011, 30 vies, quotidienne qui a pris la relève de Virginie quatre journées par semaine et qui, encore une fois, situe son action au sein du monde de l'éducation.

Outre son talent de scénariste, Fabienne Larouche, très rebelle face aux producteurs qu'elle accuse de gaspiller les fonds publics , décide, en 1999, de fonder sa propre maison de production qu'elle surnommera Aetios.

Fabienne Larouche et sa maison de production produiront des téléséries toutes plus remarquables les unes que les autres. Nous retenons outre, Virginie, Les Bougon, c'est aussi ça la vie, série télévisée qu'elle a produite, écrite par François Avard et Jean-François Mercier (50 épisodes de 23 minutes qui a tenu l'antenne du 7 janvier 2004 au 1er mai 2006 et qui a été adaptée en France par GMT et CALT). Pour n'en nommer que quelques autres, Fortier (2000-2004) , Trauma (2010) et Trente vies (2010). Fabienne Larouche ne se limitera pas qu'à des téléséries; elle produira aussi des documentaires : Lucien Rivard (2008), Corno, corps et âme (2012) et deviendra productrice de film avec Le piège américain (2008).

Par son audace qui sait mettre de l'avant les vrais problèmes de la vie, par son charisme et sa force de caractère, Fabienne Larouche , auteure, scénariste et productrice prolifique, aura marqué le monde de la télévision québécoise.

En 2004, Fabienne Larouche s'est mérité le Grand prix de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision. Elle s'est à nouveau démarquée en 2004 puisque la télésérie Les Bougon, c'est aussi ça la vie a remporté trois statuettes lors de la remise des prix Gémeaux. En 2011, Fabienne Larouche a été reçue Chevalier de l'Ordre national du Québec.