Eunice Macaulay

Eunice Macaulay, animatrice-graphiste, productrice (Angleterre, 1923). Eunice Macaulay commence sa carrière dans l'animation quand une carte de Noël qu'elle a créée pour s'amuser lui fait obtenir un emploi chez Gaumont British Animation en 1948. Pendant sa carrière, elle travaille à 25 courts métrages et reçoit de nombreux prix, notamment un Oscar. Dans le domaine de l'animation, son travail touche la réalisation, la production, la supervision du rendu d'image, l'écriture, le dessin de fond, la supervision de la couleur, la supervision du traçage et de la peinture et l'animation. Sa technique consiste en dessin et en coloriage à la main.

Après ses études secondaires en Angleterre, Eunice Macaulay est chimiste analyste en formation chez Pilkington Brothers et sert en tant que mécanicienne radio dans la Royal Navy pendant la Deuxième Guerre mondiale. Au début des années 1960, son mari et elle immigrent aux États-Unis. Pendant qu'elle travaille avec son mari cinéaste, elle travaille à la pige aux États-Unis et au Canada, en particulier pour l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF). En 1969, elle entre chez POTTERTON Productions et, en 1973, elle est engagée à temps plein par l'ONF.

En 1978, Eunice Macaulay et John Weldon coréalisent Special Delivery, (v.f. Livraison spéciale), un des courts métrages les plus amusants produits par l'ONF, qui remporte l'Oscar du meilleur court métrage d'animation en 1979. En 1983, elle commence, en tant que productrice, Just for Kids, une série d'adaptations cinématographiques de contes pour enfants écrits par des Canadiens. Elle collabore aussi à titre d'auteur à Paradise (v.f. Paradis) d'Ishu PATEL, mis en nomination aux Oscars en 1985, et, à titre d'auteure-productrice, au film de Robert Doucet Dreams of a Land (1987; v.f. En quête d'un pays), un aperçu du Canada vu par Samuel de Champlain. Elle produit George and Rosemary (1987; v.f. Georges et Rosemarie), un film mis en nomination à un Oscar, pour une série sur les aînés intitulée 65 Plus, animée et réalisée par ALISON SNOWDEN ET DAVID FINE.

Eunice Macaulay prend sa retraite de l'ONF en 1990.