Jeunesse et éducation

Eden Robinson voit le jour à l’hôpital général du village de Kitamaat où elle grandit et où vivent les membres de la nation haisla. Sa mère, de la nation heiltsuk, a fait la rencontre de son père, un Haisla, dans une aire de pêche à Bella Bella, où vivent traditionnellement les Heiltsuk. C’est dans la communauté des Haisla qu’ils décident d’élever leur famille, qui comprend Eden Robinson, son frère aîné et sa sœur cadette (qui deviendra présentatrice de nouvelles télévisées à la CBC).

Eden Robinson obtient un baccalauréat en beaux-arts à l’Université de Victoria. Alors qu’elle termine sa dernière année d’université, elle publie sa première nouvelle, intitulée « Traplines » (1991), dans la revue littéraire Prism International. Après avoir obtenu son diplôme en 1992, Eden Robinson déménage à Vancouver avec l’ambition de devenir écrivaine. Elle enchaîne de nombreux petits emplois – concierge, repasseuse de serviettes, nettoyeuse à sec, commis de salle de courrier – qui lui permettent de se consacrer à l’écriture. Encouragée par le succès initial de « Traplines », elle s’inscrit au prestigieux programme de maîtrise en création littéraire de l’Université de la Colombie-Britannique, où elle obtiendra son diplôme.

Carrière d’écrivaine

Le premier livre d’Eden Robinson, Traplines (1996), est un recueil de trois nouvelles et d’un roman court. Les jeunes protagonistes des nouvelles d’Eden Robinson racontent leurs relations troublantes avec des sociopathes et des psychopathes. Le livre remporte le prix Winifred Holtby Memorial de Grande-Bretagne, remis au meilleur roman régional d’un écrivain du Commonwealth.

L’histoire de Monkey Beach (2000), premier roman d’Eden Robinson, se déroule à Kitamaat. Le roman raconte la quête d’une adolescente pour comprendre la disparition en mer de son frère cadet et d’en obtenir des réponses. Le livre est à la fois un roman à mystère et un voyage spirituel, combinant le réalisme contemporain avec le mysticisme de la nation haisla (voir aussi Autochtones : religion et spiritualité). Encensé par la critique au Canada comme à l’étranger, Monkey Beach estprésenté comme l’œuvre d’une nouvelle auteure puissante et originale. Le roman est par ailleurs retenu sur la liste finale des candidats pour le prix Giller et le Prix littéraire du Gouverneur général, et remporte le prix Ethel Wilson pour une œuvre romanesque.

Dans son roman Blood Sports, publié en 2006, Eden Robinson retrouve les personnages et le paysage urbain de sa nouvelle « Contact Sports », parue dans Traplines. Cinq ans après l’histoire racontée dans Contact Sports, le protagoniste Tom tente toujours de se tailler une place au soleil pour lui-même et sa jeune famille. En plus des défis socioéconomiques liés à sa vie dans le Downtown Eastside, quartier défavorisé de Vancouver, Tom se heurte à nouveau à son cousin sociopathe Jeremy, qui prend un plaisir sadique à lui gâcher la vie. Les critiques font l’éloge de la capacité d’Eden Robinson à examiner de façon convaincante les impulsions humaines les plus sombres.

En 2011, Eden Robinson publie The Sasquatch at Home: Traditional Protocols & Modern Storytelling (voir aussi Sasquatch). Présenté dans le cadre d’une série de conférences (Henry Kreisel Memorial LectureSeries), le livre offre un aperçu de la culture d’Eden Robinson, de son enfance et de sa famille. Selon University of Alberta Press, les histoires du livre sont « charmantes, poignantes » et « parfois excentriques ».

Le plus récent roman d’Eden Robinson, Son of A Trickster, paru en 2017, constitue le premier volet d’une trilogie. Le roman initiatique raconte de façon sinistre et comique l’histoire de Jared Martin, âgé de 16 ans, qui habite une petite ville violente et dysfonctionnelle de la Colombie-Britannique. Le Globe and Mail encense le livre pour le « plaisir excessif qu’il prend » à « combiner récits traditionnels et histoires contemporaines de violence et de survie ».

Prix et distinctions

  • Prix Ethel Wilson pour une œuvre romanesque (Monkey Beach) (2001)
  • Prix de diplômé ou diplômée émérite de l’Université de Victoria (2001)
  • Writers’ Trust Engel/Findley Award pour l’ensemble de l’œuvre (2016)

Œuvres publiées

  • Traplines (1996)
  • Monkey Beach (2000)
  • Blood Sports (2006)
  • Sasquatch at Home: Traditional Protocols & Modern Storytelling (2011)
  • Son of a Trickster (2017)

Importance

Eden Robinson est l’une des écrivaines autochtones les plus en vue au Canada. Ses histoires et romans sont des œuvres littéraires divertissantes, crues et originales qui examinent les importants problèmes auxquels font face les Autochtones au Canada aujourd’hui : la tragédie des pensionnats indiens, la violence intergénérationnelle et la destruction des modes de vie traditionnels et des terres ancestrales engendrée par le développement industriel (voir aussi Territoire autochtone). Eden Robinson n’hésite pas à aborder publiquement des questions autochtones contentieuses, telles que le manque de logements subventionnés pour la population urbaine et les niveaux élevés de pollution causés par l’usine d’aluminium située près de Kitamaat. Eden Robinson est considérée comme l’une des écrivaines les plus passionnantes, talentueuses et audacieuses de sa génération. « Ma manière d’écrire est un peu comme l’accumulation de matière dans le processus de formation des planètes », déclare-t-elle lors d’une entrevue en 2014 avec « Nineteen Questions », un projet du programme de création littéraire de l’Université de la Colombie-Britannique. « Je dois avoir une certaine masse d’idées avant que les morceaux de poussière et de roches puissent s’agglutiner pour se mettre en orbite. Si cela semble désordonné, c’est probablement parce que ce l’est. »