Marcel Dubé, écrivain et dramaturge (né le 3 janvier 1930 à Montréal, au Québec; décédé le 7 avril 2016 à Montréal). En 1950, Marcel Dubé fonde, avec des amis, la troupe La Jeune Scène. La pièce Le Bal triste, produite en 1951 et présentée à L'Ermitage à Montréal, est la première d'une série qui constitue l'ensemble le plus représentatif de l'oeuvre théâtrale québécoise et canadienne des années 50 et de la première moitié des années 60. D'autres pièces, comme Zone (1953), Un simple soldat (1957), et Au retour des oies blanches (1966), confirment sa réputation de dramaturge le plus prolifique et le plus original de sa génération au Québec. Le thème de prédilection de Dubé est le tragique de la destinée humaine.

Dubé habite en France de 1953 à 1955. Scénariste pour l'Office national du film, journaliste, réalisateur et auteur pour la scène et la télévision, Dubé a reçu plusieurs bourses et est lauréat de nombreux prix : le prix Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste (1966), le prix David (1973) pour l'ensemble de son oeuvre, le prix Molson pour sa contribution au monde des arts au Canada (1984) et la médaille de l'Académie canadienne-française (1987). En 2005, Marcel Dubé se mérite le prix du GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR LES ARTS DE LA SCÈNE pour ses exploits dans le domaine des arts tout au long de sa carrière.