Drew Hayden Taylor, dramaturge, diffuseur, auteur (Première Nation de Curve Lake, près de Peterborough, Ontario, 1er juillet 1962). Drew Hayden Taylor est l'un des principaux dramaturges et humoristes autochtones canadiens. Il obtient en 1982 son diplôme en radio et télédiffusion du Seneca College (Toronto), puis travaille à la radio de la SRC aux affaires autochtones. Il écrit des articles pour nombre de revues et journaux. Il est consultant pour plusieurs séries télévisées et scénariste pour The Beachcombers, Street Legal et North of 60. L'humour, constamment présent dans son travail, suscite le rire, mais un rire aiguisé par la prise de conscience troublante que provoquent les stéréotypes et les amères vérités qu'il expose sans trop d'enrobage.

D.H.Taylor apprend le métier de dramaturge lors des deux années (1989-1991) passées au sein de la compagnie de théâtre autochtone De-Ba-Jeh-Mu-Jig, sur l'île Manitoulin, en Ontario, avec son mentor, le directeur Larry Lewis. Trois pièces de cette époque constituent le point de départ de ses explorations. Dans Toronto at Dreamer's Rock (1989), l'auteur place trois jeunes Autochtones provenant du passé, du présent et du futur sur un ancien site de recherche de la vision, où ils essaient de comprendre comment l'identité autochtone peut survivre à la pression de la culture des nouveaux venus. Taylor écrit The Bootlegger Blues (1990) à la demande de Lewis qui lui lance le défi d'écrire une comédie sur la vie autochtone. Someday (1991) raconte l'histoire douce-amère de la réunion d'une mère autochtone et de son enfant devenu adulte qui lui a été retiré de force par le gouvernement pour être adopté par une famille de Blancs.

Taylor est longtemps associé à la première troupe de théâtre autochtone urbaine canadienne, la Native Earth Performing Arts Inc. (Toronto). Il y est dramaturge en résidence en 1988 et en 1989, et en est le directeur artistique de 1994 à 1997. Ses pièces sont jouées partout au Canada, aux États-Unis, en Allemagne et en Italie et reçoivent de nombreux prix, notamment un Prix Chalmers en 1989 pour Toronto at Dreamer's Rock et, en 1996, un prix Dora Mavor Moore pour Only Drunks and Children Tell the Truth. Il publie le recueil de nouvelles Fearless Warriors, et quatre recueils d'écrits humoristiques sous le titre Funny, You Don't Look Like One. Il voyage partout en Amérique du Nord et à l'étranger pour présenter le théâtre autochtone canadien lors de conférences et d'ateliers et pour faire la lecture de parties de ses œuvres à des festivals d'auteurs. Depuis 1997, il organise à la Première nation de Curve Lake le Whetung Storyteller Festival et le Whetung Music Festival.

Les écrits de Taylor constituent une part importante du mouvement de renaissance culturelle autochtone qui se répand depuis les années 1980. En 2004, le ministère de la Culture du gouvernement de l'Ontario nomme A.Taylor au Conseil consultatif du ministre pour les arts et la culture.