Demasduwit

Demasduwit, Shendoreth, Waunathoake, Mary March, est l'une des dernières survivantes du peuple BÉOTHUK (1796 -- baie des Exploits, T.-N., 8 janv. 1820). En mars 1819, les membres d'une expédition envoyée au lac Red Indian en vue d'y récupérer des objets volés et d'établir des relations amicales avec les Béothuks, dont le nombre diminue sans cesse, capturent Demasduwit et tuent son mari Nonosbawsut. Demasduwit est amenée à Twillingate et prise en charge par le missionnaire anglican John Leigh qui, avec l'aide de sa protégée, consigne le vocabulaire béothuk. Elle est ensuite amenée à St. John's, mais la tentative pour la réintégrer dans son village natal échoue. Demasduwit succombe à une tuberculose pulmonaire et son corps est transporté au lac Red Indian en février 1820 par un groupe dirigé par un officier de la marine britannique, David Buchan. En 1828, W.E. CORMACK constate que sa dépouille a été déposée à côté de Nonosbawsut dans une sépulture surélevée, érigée par les derniers survivants de son peuple.