DeJarlis, Andy

Andy (né Joseph Patrice Ephreme Desjarlais DeJarlis, légalement changé en 1971 en Andrew Joseph Patrick Ephreme DeJarlis). Violoneux, compositeur (près Woodridge, près Winnipeg, 29 septembre 1914 - Saint-Boniface, Man., 18 septembre 1975). D'abord élève de son grand-père, Métis comme lui, et plus tard (1938) de W. George Rutherford à Winnipeg, DeJarlis gagna son premier concours de violoneux en 1935. Un des plus populaires artistes de variétés des Prairies, il se fit entendre (1935-43) à la station radiophonique CJRC de Winnipeg et effectua des tournées (1937-43) dans le nord de l'Ontario, le Manitoba et la Saskatchewan. Son orchestre, d'abord connu sous le nom de Red River Mates, adopta plus tard celui de Early Settlers. En 1952, DeJarlis avait déjà triomphé dans plus de 20 concours de violoneux dans l'Ouest canadien, bien que son état de santé l'ait contraint à suspendre son activité professionnelle entre 1948 et 1954. Il participa par la suite à « Don Messer's Jubilee » et parut en vedette (1962-63) à la station de télévision CFTM de Montréal. DeJarlis retourna à Winnipeg en 1965. Après avoir gravé quelques enregistrements en 1956 chez Quality Records, il enregistra à partir de 1959 chez London environ 25 micr. de chansons, airs de violon et morceaux de danse choisis parmi plus de 175 titres. La plupart de ses compositions, notamment ses diverses pièces intitulées « Red River » ainsi que sa Manitoba Waltz (1967), empruntent leurs noms à des lieux. Broadland Music et DeJarlis Music comptent parmi ses éditeurs. Selon le Winnipeg Free Press (25 juin 1966), Don Messer l'aurait considéré comme « l'un des plus grands représentants de la musique du bon vieux temps au Canada ». On se souvient généralement de lui à cause de son don particulier pour la valse. La synthèse qu'il a réalisée entre le style « down east » de Messer et le répertoire autochtone et métis a influencé plus d'un jeune violoneux métis.