Blake Randolph Debassige, artiste (West Bay, Ont., 22 juin 1956). Figure dominante de la « deuxième génération » d'artistes Ojibwés influencés par Norval Morrisseau, Debassige élargit le champ stylistique et thématique de ce groupe. On dit souvent de ces artistes qu'ils sont de la « Woodlands School » (l'École des régions boisées), une classification que Debassige récuse parce qu'elle suppose un mouvement homogène alors qu'il s'agit plutôt d'un groupe d'individus aux aspirations communes, mais oeuvrant dans des voies artistiques différentes. Peut-être plus que tout autre membre du groupe, il réussit à fondre les pratiques d'illustration adoptées dans les médias traditionnels autochtones, tels que l'art rupestre et la gravure sur écorce de bouleau, avec les traditions occidentales de figuration et l'espace pictural moderniste.

Dans ses peintures et ses dessins, Debassige explore souvent les enseignements traditionnels anishabeks sur la nature d'ordre cosmique, le cycle des saisons, l'interdépendance de la vie animale, végétale et humaine, et les principes communs qui régissent les grands systèmes spirituels du monde. Ce sont là autant de thèmes qu'il relie fréquemment à des problèmes contemporains, comme la destruction de l'environnement, l'aliénation des jeunes autochtones et la désintégration de la famille.

En 1978, Debassige épouse la peintre crie Shirley CheeChoo.