Les autochtones de la côte du Nord-Ouest croyaient en de nombreux mythes par lesquels ils expliquaient, par exemple, la naissance du jour et l'alternance de l'été et de l'hiver. Le principal personnage de plusieurs de ces mythes était le puissant et malin Corbeau, connu sous différents noms selon les bandes. Dans le Nord de la côte, il était l'emblème le plus populaire. Dans le Sud, on le considérait comme un esprit protecteur. Ceux qui le possédaient étaient d'excellents chasseurs jouissant d'une grande finesse dans la chasse. Le Corbeau était à la fois bienfaisant et maléfique et sa malice l'a condamné à être noir pour toujours. Les Haidas, les Tlingits et les Tsimshians avaient des clans qu'ils appelaient Corbeau.