Charlotte Gray, historienne (née en Angleterre). Avant d’immigrer au Canada en provenance de l’Angleterre en 1979, Charlotte Gray fréquente l’Université d’Oxford où elle obtient un baccalauréat en histoire moderne avant de poursuivre en cycle supérieur à la London School of Economics. Une fois au Canada, elle écrit pour plusieurs journaux et magazines canadiens tels que Chatelaine, Report on Business, le Financial Post et Saturday Night. La radio et la télévision de CBC ainsi que TV Ontario font également appel à elle comme commentatrice et chroniqueuse spécialisée. En 2004, elle contribue notamment à un documentaire sur Sir John A. Macdonald pour CBC; elle défendra d’ailleurs ardemment ce dernier pour le titre de plus grand Canadien de tous les temps dans le cadre de l’émission de CBC The Greatest Canadian.

Charlotte Gray a multiplié les participations à des jurys de pairs, notamment ceux du prix Giller, en 2004, récompensant un roman ou des nouvelles, du prix Drainie‑Taylor, en 2005, couronnant des mémoires ou un ouvrage biographique et du prix Charles Taylor, en 2008, honorant une œuvre littéraire hors fiction. Elle est actuellement professeure‑chercheuse auxiliaire au département d’histoire de l’Université Carleton.

Charlotte Gray est l’auteure de nombreux ouvrages historiques qui remportent un grand succès et offrent aux lecteurs une plongée dans le passé du Canada, plusieurs d’entre eux étant couronnés par des prix. Son premier livre, Mrs. King: The Life and Times of Isabel Mackenzie King, remporte, en 1998, le prix Edna‑Staebler récompensant une création non romanesque et le prix Fondation Birks de la Canadian Authors Association couronnant un ouvrage hors fiction; il est également sélectionné pour le prix Viacom et pour le Prix du Gouverneur général; en outre, il sert de base à un documentaire diffusé sur CBC en 2004. En 2000, Sisters in the Wilderness: The Lives of Susanna Moodie and Catharine Parr Traill remporte le prix Libris de la Canadian Booksellers Association pour le meilleur livre hors fiction de l’année ainsi que le prix Floyd‑S.‑Chalmers récompensant un ouvrage sur l’histoire de l’Ontario. En 2002, Flint & Feather: The Life and Times of E. Pauline Johnson, Tekahionwake se voit honoré de la médaille de l’Université de la Colombie‑Britannique pour une biographie et du prix Drummer‑General pour un livre hors fiction. The Museum Called Canada, publié en 2004, remporte le prix Lela‑Common de la Canadian Authors Association récompensant un ouvrage historique.

La contribution de Charlotte Gray à l’histoire du Canada a été reconnue par plusieurs prix et de multiples distinctions. En 2003, elle reçoit le Prix d’histoire du Gouverneur général pour les médias populaires, prix Pierre‑Berton. Elle est membre de l’Ordre du Canadaet est docteure honoris causa de l’Université d’Ottawa, de l’Université Queen, de l’Université York et de l’Université Mount Saint Vincent.