Canadian Forum

Fondé en 1920, Canadian Forum est le plus ancien périodique politique canadien publié sans interruption. Créé à l'U. de Toronto, il est le rejeton d'une toute petite revue, The Rebel. Le premier comité de rédaction veut en faire, comme son nom l'indique, une tribune d'idées politiques et culturelles. Dès le début le Forum est, de son propre aveu, nationaliste et progressiste en plus d'être généralement de gauche sur les questions politiques et culturelles. Dans les années 90, il s'avoue nationaliste, très féministe et partisan des travailleurs et de l'État providence.

 Canadian Forum a toujours accordé beaucoup d'espace à la poésie, aux romans et aux meilleures oeuvres des artistes canadiens; il appuie les peintres du GROUPE DES SEPT. C'est dans ce périodique que certains des plus grands écrivains du Canada commencent à publier et continuent toujours à le faire; parmi eux, A.J.M. SMITH, Irving LAYTON, Dorothy LIVESAY, Earle BIRNEY et Margaret ATWOOD. Sur le plan politique, le Forum ouvre ses pages à l'esprit mordant et à la prose cinglante de Frank UNDERHILL durant les années 30 et 40, à Abe Rotstein et Mel Watkins, les nationalistes économiques les plus influents des années 60, et à des intellectuels engagés et bien connus tels que Frank SCOTT, Eugene FORSEY et Ramsay Cook.

Durant la plus grande partie de son existence, Canadian Forum appartient à une coopérative mais, pendant un certain temps dans les années 20 et 30, il est géré par la maison d'édition J.M. Dent and Sons, par des Libéraux, par Graham SPRY et par la LEAGUE FOR SOCIAL RECONSTRUCTION. Le propriétaire actuel est la maison d'édition James Lorimer and Co. Toutefois, quel qu'en soit le propriétaire, ses rédacteurs, dont Northrop FRYE, Milton Wilson, Rotstein et Michael Cross et, actuellement, Duncan Cameron, sont toujours remarquablement indépendants.

Voir aussi JOURNALISME et MAGAZINES.