Calgary Opera

Calgary Opera (Southern Alberta Opera Association, 1972-1983, puis Calgary Opera Association, 1981-1992). Le Calgary Opera est fondé le 12 avril 1972 par plusieurs citoyens de Calgary pour monter des productions de calibre professionnel. Le baryton Alexander Gray est nommé directeur artistique, et la première production est La Bohème (30-31 mars 1973), mise en scène par Herman Geiger-Torel et dirigée par Stefan Minde, avec Maria Pellegrini, Ermanno Mauro, Alexander Gray, Peter Milne et Claude Corbeil. Parmi les autres productions (deux par année, puis trois à partir de 1977 et quatre à partir de 1982), à l'Alberta Jubilee Auditorium de Calgary, figurent Rigoletto (1973), Carmen (1974), Madama Butterfly (1974), Faust (1975), Die Fledermaus (1976), Lucia di Lammermoor (1978), The Merry Widow (1979), Porgy and Bess (pour le Festival olympique des arts en 1988), Salome (1990), Candide de Bernstein (1990), Romeo and Juliet (1991), The Flying Dutchman (1992), Eugene Onegin (1996), The Pearl Fishers (1999) et Dialogue of the Carmelites (2002). La société présente des matinées étudiantes de 1978 à 1984, puis à nouveau en 1991, interprétées par de jeunes artistes canadiens. En 2004, le Calgary Opera continue à présenter trois opéras par année au Jubilee Auditorium, qui contient 2 400 sièges. Le Calgary Opera engage le Calgary Opera Chorus et l'Orchestre philharmonique de Calgary pour accompagner tous les opéras.

Les chefs d'orchestre sont notamment Ernesto Barbini, Mario Bernardi, Howard Cable, Franz-Paul Decker, Walter Ducloux, Samuel Krachmalnik, John Matheson, Boyd Neel, Imre Pallo, Tyrone Paterson, Alfredo Silipigni et David Speers. Parmi les metteurs en scène figurent Douglas Campbell, Sonja Frisell, Herman Geiger-Torel, Irving Guttman, John Leberg, Jean Létourneau et Peter Symcox. Les chanteurs comptent Peter Barcza, Napoléon Bisson, Colette Boky, Jean Bonhomme, Pierre Duval, Tracy Dahl, Cristina Deutekom, Judith Forst, Jerome Hines, Allan Monk, Cornelis Opthof, Gail Robinson, Heather Thomson, Michael Schade, Theodore Baerg, Russell Braun, Tonio di Paolo, Gordon Gietz, Lyne Fortin, John Fanning, Richard Margison, Kimberly Barber, Joanne Kolomyjec, Brett Polegato, Liping Zhang, Gaetan Lapierre, William Joyner, Jennifer Casey Cabot, Sally Dibblee, Mary Lou Fallis, Valdine Anderson, Eduardo Chama et Marc Hevieux. En plus de la saison d'opéra régulière, le Calgary Opera invite aussi pour des récitals en solo des artistes comme Kathleen Battle (1992, 2000), Frederica Von Stade (1993), Kiri Te Kanawa (1993, 2001), Samuel Ramey (1995), Tracy Dahl (1995), Cecilia Bartoli (1995), Richard Margison (1995, 1999), Ben Heppner (1996, 1998) et Jessye Norman (1997).

En 2001, le Calgary Opera accueille en première mondiale Turtle Wakes, un opéra d'un acte d'Allan Bell inspiré de la pièce The Frank Slide de Rick McNair, drame historique relatant principalement l'éboulement dévastateur de 1903 dans les Rocheuses.

Le Calgary Opera commande deux opéras conjointement avec le Centre d'arts de Banff. En 2000, il demande au compositeur résident John Estacio et au librettiste John Murrell d'écrire Filumena en s'inspirant de l'histoire albertaine de Florence (Filumena) Lossandro, immigrante italienne qui fut l'une des dernières femmes pendues au Canada. La première de l'œuvre a lieu en 2003 et elle est interprétée à Calgary ainsi qu'au Festival des arts de Banff. La production remporte quatre Betty Mitchell Awards dans les catégories de la meilleure direction musicale (Bramwell Tovey), de la meilleure interprétation dans une comédie musicale (pour la soprano Laura Whalen, qui crée le rôle principal de Filumena), de la meilleure nouvelle pièce (John Murrell) et de la meilleure production de comédie musicale. Pour la saison 2006-2007, le Calgary Opera demande à Estacio et à Murrell d'écrire Frobisher (titre provisoire) d'après la vie et le patrimoine du pirate et explorateur britannique Martin Frobisher.

Le Calgary Opera commandite un certain nombre de programmes pédagogiques, dont des répétitions générales, des discussions d'avant-spectacle ainsi que la série Calgary Opera Master Class. La compagnie publie également un bulletin (Bravo!) trois fois par année.

Le financement de l'association est assuré par la Calgary Region Arts Foundation, la province de l'Alberta, des dons de particuliers et de compagnies ainsi que les recettes du guichet. En 1991, sept des productions du Calgary Opera sont diffusées sur le réseau anglais de la SRC.

Bibliographie

« Southern Alberta Opera Association », OpCan, XVII (février 1976).

Kenneth DeLONG, « On the cover », OpCan, XXVIII (printemps 1987).

Mark MORRIS, « On the cover », OpCan, XXX (hiver 1989).

Keith ASHWELL, « Voices of the golden west », OpCan, XXXII (printemps 1991).

Robert EVERETT-GREEN, « Filumena sways the jury », Globe and Mail (3 février 2001).

Kenneth DeLONG, « Calgary Opera celebrates 30 years », Calgary Herald (16 mai 2002).

Bob CLARK, « Calgary duo brings Frobisher to opera », Calgary Herald (12 décembre 2003)

Liz NICHOLLS, « Filumena only third new Canadian opera in 35 years », Edmonton Journal (30 janvier 2003).

Kenneth DeLONG, « Filumena debuts fully formed », National Post (3 février 2003).

Alexandra GILL, « Human Pie : A Dish Fit for Opera? », Globe and Mail (31 janvier 2004).