Lela Alene Brooks, patineuse de vitesse (née le 7 février 1908 à Toronto, en Ontario; décédée le 11 septembre 1990 à Owen Sound, en Ontario). Lela Brooks domine le patinage de vitesse chez les femmes dans les années 1920 et 1930, remportant des titres sur toutes les distances, du 200 mètres au 1 600 mètres. Ce sont les encouragements de ses parents, également patineurs de vitesse, une forte motivation personnelle et un caractère acharné qui ont permis à cette « Reine de l’ovale » de réussir. Sans les conseils d’entraîneurs, elle apprend à exécuter des départs rapides et possède l’endurance physique lui permettant de rester en tête. Entre 1921 et 1935, elle remporte tous les titres de patinage de vitesse qu’une femme peut gagner, du niveau provincial au niveau mondial, et établit des nouveaux records dans la plupart de ces niveaux. Elle participe aux Jeux olympiques de 1932 sans remporter de médaille. En 1936, elle est choisie pour faire partie de l’équipe olympique, mais y renonce car elle préfère se marier et prendre sa retraite de la compétition (voir aussi Jeux olympiques d’hiver de 1936). En 1972, elle est intronisée au Panthéon des sports canadiens et au Temple de la renommée de Patinage de vitesse Canada.