Bourses sacrées

Les bourses sacrées se trouvent au coeur des rituels de la plupart des autochtones des Plaines. Il peut s'agir de quelques plumes enveloppées dans une peau ou d'une bourse en cuir brut contenant des amulettes de toutes sortes : peaux de bêtes, racines, pipes en pierre... Chaque objet a sa signification propre, et son propriétaire doit exécuter un chant spécial chaque fois qu'il l'expose à la lumière. La bourse elle-même est associée à un mythe sacré et à des chants particuliers. Toute bourse ne peut être vendue qu'en conformité avec des règles précises concernant l'héritage. Le transfert formel d'une bourse sacrée donne lieu à une cérémonie solennelle au cours de laquelle le nouveau propriétaire doit apprendre la signification de tous les objets qu'elle renferme, les détails des visions qui ont motivé leur choix et les chants qui établissent leur validité. Propriétaires et non-propriétaires organisent des festins en l'honneur des bourses sacrées. Voir aussi AUTOCHTONES, RELIGION DES.