Les Blue Jays de Toronto sont une équipe de baseball professionnelle basée à Toronto, en Ontario. L’équipe fait partie de la division Est de la ligue américaine (AL), l’une des deux ligues qui forment la Ligue majeure de baseball (MLB) en Amérique du Nord. Depuis que les Expos de Montréal ont été relocalisés à Washington en 2004, les Blue Jays de Toronto demeurent la seule équipe canadienne dans la Ligue majeure. L’équipe, fondée en 1977, est d’abord basée au Exhibition Stadium. En 1989, elle commence à jouer au Sky Dome (que l’on appelle aujourd’hui le Centre Rogers). Elle a remporté six titres de la division Est, deux championnats de la Ligue américaine et deux titres en séries mondiales.

Histoire : 1977-1991

En mars 1976, la Ligue américaine décide de s’étendre jusqu’à Toronto et octroie la nouvelle franchise au Imperial Trust, Ltd., à la Banque Canadienne Impériale de Commerce et aux brasseries Labatt. Cet été-là, le club lance un concours « Nommez l’équipe » qui leur attire plus de 30 000 suggestions. Une des propositions les plus populaires, les « Blues », étant le patronyme des équipes sportives de l’Université de Toronto depuis la fin des années 1800; les directeurs arrêtent donc leur choix sur une autre suggestion, les « Blue Jays ». Le gagnant du concours est le Dr. William Mills d’Etobicoke, l’un des 154 participants ayant soumis ce nom. Il remporte une visite au camp d’entraînement du printemps de l’équipe ainsi qu’une paire de billets de saison.

La première partie disputée par l’équipe au Exhibition Stadium, le 7 avril 1977 se solde par une victoire de 9 à 5 face aux White Sox de Chicago; une partie enlevante à laquelle viennent assister 44 649 partisans qui bravent la neige et le froid glacial pour encourager les Blue Jays sur leur propre terrain. En général, toutefois, l’équipe n’accumule pas autant de victoires qu’ils attirent d’amateurs dans les gradins; au cours des cinq premières années (1977-1981), les Blue Jays de Toronto terminent derniers de la division Est alors même qu’ils attirent des foules record pour un club d’expansion.

En 1983, l’équipe célèbre sa première saison victorieuse (à savoir, avec un plus grand nombre de victoires que de défaites); il s’agit là de la première de 11 saisons victorieuses consécutives pour les Jays. En 1985, l’équipe termine première dans la division Est, bien qu’elle soit défaite dans les séries du championnat de la Ligue américaine (ALCS). Les Jays sont de nouveau premiers dans leur division en 1989 et en 1991.

Champions des séries mondiales, 1992 et 1993

En 1992, les Blue Jays remportent leur premier championnat de la Ligue américaine, après avoir battu les Athletics d’Oakland. Il s’agit alors de la première équipe basée hors des États-Unis à remporter la première place des séries mondiales; elle vainc les Braves d’Atlanta dans une mémorable série de six parties. Dave Winfield effectue les coups de circuit gagnants lors de la onzième manche du sixième et dernier match. C’est le receveur Pat Borders qui remporte le titre du joueur le plus utile.

Les Blue Jays récidivent en tant que champions de la Ligue américaine en 1993 malgré de nombreux changements au sein de l’équipe. John Olerud devient le premier joueur des Blue Jays à remporter un championnat des frappeurs. Les Jays l’emportent face aux White Sox de Chicago dans la série de six parties du championnat de la Ligue américaine. Le lanceur Dave Stewart, recruté par l’équipe comme agent libre durant la saison morte, remporte deux parties et est nommé joueur le plus utile de la série.

Les Jays sont les premiers depuis les Yankees de New York, en 1977-1978, à être sacrés champions des séries mondiales deux fois de suite, lorsqu’ils battent les Phillies de Philadelphie en six parties. Joe Carter frappe un coup de circuit spectaculaire à la fin de la neuvième manche, ce qui lui permet d’effectuer les coups de circuit gagnants. Ce n’est que la deuxième fois qu’une série mondiale se solde par un coup de circuit; c’est aussi la première fois qu’elle est remportée en sol canadien. Paul Molitor, une autre nouvelle recrue de l’équipe en 1993, est déclaré joueur le plus utile.

Difficultés et revirements 1994-2016

Les deux décennies suivantes ne sont toutefois pas faciles pour les Jays. En 1995, à peine deux ans après leur second titre en série mondiale, l’équipe termine dernière dans la division Est. Elle se retrouve dans cette position une nouvelle fois en 1997, puis en 2004 et en 2013. Enfin, entre 1994 et 2014, les Blue Jays terminent derniers ou avant-derniers dans la division Est dix fois, et ne cumulent que neuf saisons victorieuses durant cette période.

Les Jays voient leur sort s’améliorer pendant la saison 2014 : ils terminent troisièmes dans leur division avec 83 victoires pour 79 défaites, ce qui en fait leur première saison gagnante depuis 2010. La saison 2015 est la meilleure en deux décennies pour l’équipe, surtout grâce à l’acquisition du receveur Russell Martin durant la saison morte et du joueur de troisième but, Josh Donaldson, et l’ajout du joueur d’arrêt-court Troy Tulowitzky et du lanceur David Price en fin de saison. Le 30 septembre 2015, les Jays obtiennent leur sixième titre de division Est de la Ligue américaine avec une éclatante victoire de 15 à 2 contre les Orioles de Baltimore. Ils poursuivent sur cette lancée en remontant d’un déficit de deux parties pour vaincre les Rangers du Texas en trois parties contre deux lors des séries de division de la Ligue américaine, avec le remarquable coup de circuit de Jose Bautista, le voltigeur de droite, dans la septième manche de la finale. Lors de la Série de championnat de la Ligue américaine de baseball, les Jays sont vaincus par les Royals de Kansas City, qui ont remporté la Série mondiale.

Après une saison régulière 2016 inconsistante, les Jays ont fini en deuxième place de la division Est de la Ligue américaine. Ils ont remporté la première admission hors qualification dans l’histoire de l’équipe avec une victoire contre les Red Sox de Boston qui étaient en première placelors de la dernière partie de la saison. Le 4 octobre 2016, les Jays battent les Orioles de Baltimore 5 à 2 lors du match de meilleure deuxième de la Ligue américaine de baseball avec le spectaculaire coup de circuit gagnant du joueur de premier but Edwin Encarnacion dans la onzième manche. Les Jays éliminent les Rangers du Texas dans la série trois de cinq de la Série de la division Est de la Ligue américaine et ont évolué vers la Série de championnat de la Ligue américaine de baseball pour la deuxième année consécutive. Cependant, ils ont été défaits par les Indians de Cleveland, qui ont remporté quatre parties sur cinq.

Titres de la Ligue majeure

Titres de la division Est (1985, 1989, 1991, 1992, 1993, 2015)
Championnats de la Ligue américaine (1992, 1993)
Titres des séries mondiales (1992, 1993)

Trophées individuels

Joueur le plus utile

George Bell (1987)

Josh Donaldson (2015)

Trophée Cy Young

Pat Hentgen (1996)
Roger Clemens (1997, 1998)
Roy Halladay (2003)

Prix Hank Aaron

Carlos Delgado (2000)
Jose Bautista (2010-2011)

Gant doré

Tony Fernandez, arrêt-court (1986-1989)
Jesse Barfield, joueur de champ extérieur (1986-1987)
Kelly Gruber, joueur de troisième but (1990)

Roberto Alomar, joueur de deuxième but (1991-1995)
Devon White, joueur de champ extérieur (1991-1995)
Shawn Green, joueur de champ extérieur (1999)
Vernon Wells, joueur de champ extérieur (2004-2006)
Orlando Hudson, joueur de deuxième but (2005)
R.A. Dickey, lanceur (2013)

Joueurs des Blue Jays au Temple de la renommée du baseball

Roberto Alomar (2011)
Pat Gillick (2011)
Rickey Henderson (2009)
Paul Molitor (2004)
Phil Niekro (1997)
Dave Winfield (2001)