Beth Powning, écrivaine, photographe (Putnam, Connecticut, 15 août 1949). Powning étudie en création littéraire au Sarah Lawrence College, à New York. En 1972, elle s'installe dans une vieille ferme près de Sussex, au Nouveau-Brunswick, où elle tient un commerce de poterie avec son mari, l'artiste et photographe Peter Powning. Dès son enfance, Powning rêve d'être écrivaine. Bien qu'elle mette ces rêves de côté pendant un certain temps pour se consacrer à sa carrière d'actrice, elle estime que ses études théâtrales et l'exercice qui consiste à se mettre dans la peau d'un personnage l'ont préparée à écrire. Powning se lance dans la photographie et fusionne ensuite ses deux intérêts : elle publie le recueil d'essais et de photos intitulé Seeds of Another Summer (1996). Ce livre constitue un important jalon de sa carrière; elle décrit le processus par lequel elle se sent chez elle dans la nature.

Dans ses écrits, Beth Powning s'inspire de sa vie rurale au Nouveau-Brunswick, où elle habite une ferme des années 1870. Sur son site web, elle décrit ses premières années au Nouveau-Brunswick : le partage d'une ligne téléphonique seulement sortante avec 12 familles, l'utilisation d'une laveuse-essoreuse à rouleaux et d'un poêle à bois ainsi que les latrines extérieures obligatoires. Sa famille possède une vache et des poules et ramasse son propre bois de chauffage dans la forêt.

L'histoire de la huitième publication de Powning, The Sea Captain's Wife (2010), se déroule au Nouveau-Brunswick dans les années 1800. Dans son roman, Powning illustre des scènes de la vie maritime à l'époque des voiliers ainsi que les épreuves, les peurs et les joies de la vie champêtre au Nouveau-Brunswick. Les personnages de Powning sont mémorables et laissent une impression durable : elle entraîne irrésistiblement le lecteur dans l'histoire en donnant vie à ses personnages de façon saisissante. Tout au long de The Sea Captain's Wife, les descriptions détaillées du monde que parcourent les personnages constituent une partie essentielle de l'histoire qui se dévoile. Le roman de Powning intitulé The Hatbox Letters (2004), qui la fait connaître dans tout le pays, présente une femme vivant dans une maison de style victorien au Nouveau-Brunswick. Tout en mélangeant le passé au présent, le roman met fortement l'accent sur la nature. Dans The Hatbox Letters, Powning utilise des descriptions de la nature pour comparer les changements de saisons aux changements de la vie de Kate, le personnage principal. La narration de Powning est sensible, inspirante et pleine d'images charmantes.

Les mémoires de Beth Powning, Edge Seasons (2005) et Shadow Child: An Apprenticeship in Love and Loss (1999), racontent des expériences de douleur, de croissance et de révélation tout en traitant du pouvoir de la nature et de ses effets sur la capacité d'une personne à percevoir sa vie et sa place dans le monde. Dans le recueil de textes et de photos de Powning, Seeds of Another Summer, publié aux États-Unis sous le nom de Home: Chronicle of a North Country Life (1996), Powning met en photos les changements de saisons pour faire la chronique de l'entrelacement de sa vie et de la vie naturelle qui l'entoure.

Les œuvres de Powning sont en nomination pour plusieurs prix littéraires. The Hatbox Letters fait partie des listes préliminaires pour l'édition 2006 du prix littéraire international IMPAC et le Bookseller's Choice Award des Atlantic Book Awards (2005). Shadow Child obtient une nomination pour l'Edna Staebler Award for Creative Non-Fiction (Université Wilfrid Laurier) en 2000. Home: Chronicle of a North Country Life, publié aux États-Unis, figure sur la liste préliminaire de la Calvin Rutstrum Foundation pour le Rutstrum Author's Award (2000) et reçoit le New England Booksellers Association Discovery Award (1996).