Becker, Abigail

 Abigail Becker, née Jackson, « L'héroïne de Long Point » (comté de Frontenac, Haut-Canada, 14 mars 1830 -- Walsingham Centre, Ont., 21 mars 1905). Après avoir épousé Jeremiah Becker, chasseur et trappeur, elle s'établit en 1848 sur la rive sud de Long Point, une longue péninsule étroite du lac Érié tourmentée par des vents changeants et des bancs de sable mobiles.

Au cours d'une forte tempête, le 24 novembre 1854, la goélette Conductor, surchargée, s'échoue sur un banc de sable près de la péninsule. Le capitaine et l'équipage restent agrippés toute la nuit au gréement gelé, n'osant pas s'aventurer dans les vagues déferlantes. Abigail trouve les hommes en péril le matin suivant et, bien que ne sachant pas nager, elle s'aventure dans l'eau glacée jusqu'aux épaules afin d'inciter les hommes à nager jusqu'à elle. Le capitaine et six hommes d'équipage se laissent convaincre et gagnent la rive; mais le cuisinier reste accroché au gréement jusqu'à ce qu'il soit secouru le lendemain matin.

L'équipage chante bien haut l'héroïsme d'Abigail. Elle reçoit 350 $ d'une bourse de 550 $ amassée par les marins et les marchands de Buffalo (N.Y.), une médaille d'or spécialement conçue par la New York Lifesaving Benevolent Association, une lettre manuscrite de la reine Victoria accompagnée de 50 £, une lettre de félicitations du gouverneur général Lord Aberdeen ainsi qu'une médaille de bronze de la Royal Humane Society.

Plus tard, elle vient en aide à six marins naufragés qui ont réussi à atteindre la terre et elle sauve de la mort un petit garçon qui est tombé dans un puits. Une plaque est érigée à Port Rowan, en Ontario, le 10 septembre 1958 afin de commémorer l'héroïsme de cette femme. Les abords du monument historique Abigail Becker englobent une partie du terrain où se trouvait la ferme d'Abigail, qui a élevé 17 enfants, dont six étaient des beaux-fils et des belles-filles et deux, des enfants adoptés.