Beattie, Owen Beverly

Owen Beverly Beattie, anthropologue, professeur (né à Victoria, C.-B., le 3 juin 1949). En 1984, alors qu'il était professeur à l'Université de l'Alberta, Beattie s'est fait connaître internationalement pour ses recherches sur la tragique expédition de Franklin en 1845. Ses connaissances approfondies du squelette humain et son expertise médico-légale l'ont amené à assister des organisations comme la GRC dans des enquêtes et des catastrophes criminelles, notamment le déraillement survenu à Hinton, au centre de l'Alberta. En 1996, Beattie a fait partie d'une équipe médico-légale envoyée au Rwanda pour mener une enquête visant à identifier les victimes du génocide de 1994, dont les résultats ont servi de preuves au Tribunal criminel international sur l'affaire du Rwanda, à Arusha, en Tanzanie.

Grâce aux techniques modernes d'analyse médico-légale appliquées dans le cadre des recherches entourant le mystère de la destruction des découvertes de sir John FRANKLIN et de son équipe, Beattie a mis au jour des preuves physiques appuyant les dires desInuits du XIXe siècle selon lesquels des pratiques de cannibalisme auraient eu lieu parmi les membres de l'équipage du Franklin. De plus, l'analyse des os découverts sur le sol de l'île du Roi-Guillaume a révélé une teneur élevée en plomb, ce qui constitue une excellente preuve que la santé des hommes avait été compromise par des facteurs autres que des mauvaises décisions ou un climat difficile. En 1984 et en 1986, l'exhumation dans l'île Beechy des corps gelés de l'officier marinier John Torrington, du matelot de deuxième classe John Hartnell et de William Braine, de la Royal Marine, a permis à Beattie de retracer la source du plomb, soit la vaisselle en étain.

Beattie a également fait des recherches sur un autre grand désastre survenu dans l'Arctique : la disparition, en 1719, d'une expédition anglaise menée par le capitaine James Knight. Des fouilles effectuées de 1989 à 1992 dans les campements d'hiver de Knight ont remis en question la traditionnelle interprétation voulant que les hommes soient morts de faim dans l'île Marble, un affleurement au large de la côte nord-ouest de la baie d'Hudson. Beattie a publié le fruit de ses recherches dans plusieurs ouvrages, notamment dans des publications érudites et dans une série de livres à succès, les principaux étant Frozen In Time: The Fate of the Franklin Expedition et Dead Silence: The Greatest Mystery in Arctic Discovery. Les recherches de Beattie ont également été adaptées en documentaires pour la télévision.